• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Dans les coulisses du Château des Comtes du Perche

© F3CVDL
© F3CVDL

Au moment où le Val-de-Loire fête les 500 ans de la Renaissance, c'est 1000 ans que le Musée de l'Histoire du Perche à Nogent-le-Rotrou va nous raconter. C'est le Feuilleton de cette semaine.

Par NB

Richard Coeur de Lion, la Guerre de Cent ans, les croisades, les guerres de religion ou l'invasion des Anglais... Autant de faits qui nous rappelent nos cours d'Histoire. Le premier épisode de votre feuilleton vous emmène au Château des Comtes du Perche à Nogent-le-Rotrou. Le château s’est trouvé au cœur de l’Histoire de France jusqu’à la Révolution.

Un lieu emblématique que vous allez découvrir ou redécouvrir autrement.
 

Cette année, le musée sera richement doté. C'est ce que nous vous proposons de découvrir dans ce deuxième épisode qui vous emmène voir les sculptures, gravures, livres anciens et monnaies conservés au Château des Comtes du Perche.
 

Le musée de l'Histoire du Perche est riche de nombreuses aquarelles et de près de 400 objets aussi divers qu'inattendus. Des oeuvres qui racontent l'effervescence et la créativité qui a été celle de Nogent-le-Rotrou au fil des siècles.

C'est de Nogent qu'est parti le Percheron pour l'exploitation agricole des grandes plaines américaines. Des acheteurs japonnais se sont aussi intéressés à ce cheval pour une course unique au monde : le trait track.
 

Richard Coeur de Lion, la guerre de cent ans, les croisades, l'invasion des Anglais... C'est 1000 ans d'histoire que ce nouveau musée au Château des Comtes du Perche à Nogent-le-Rotrou va nous raconter.

Une application de réalité augmentée à été conçue pour éditer sur tablette une reconstitution des plus fidèles du Château des Comtes du Perche.

Les visiteurs pourront s'immerger dans le donjon tel qu'il était près d'un millénaire auparavant, au moment de la rencontre entre Philippe Auguste et Richard Coeur de Lion.

Une innovation saisissante que nous vous présentons dans ce quatrième et dernier volet de notre feuilleton. 

Sur le même sujet

Interview de la rectrice d'académie d'Orléans-Tours

Les + Lus