Eure-et-Loir : une boîte de nuit fermée pour non-application du passe sanitaire, une première dans le département

La préfecture d'Eure-et-Loir a décidé ce samedi de fermer le club 6711, situé à Lèves, durant 7 jours, pour non-application du passe sanitaire.
Le club 6711 situé à Lèves (Eure-et-Loir), fermé par arrêté préfectoral pour non-application du passe sanitaire dans son établissement.
Le club 6711 situé à Lèves (Eure-et-Loir), fermé par arrêté préfectoral pour non-application du passe sanitaire dans son établissement. © Julie Postollec/ France Télévisions

Le couperet est tombé pour le 6711. La boîte de nuit a été fermée samedi 21 août par arrêté préfectoral pour une durée de 7 jours, jusqu'au vendredi 27 août inclus, pour non-application du passe sanitaire au sein de son établissement (article 1er de la loi du 5 août 2021). Des manquements identiques avaient été constatés lors de contrôles de police effectués les 31 juillet et 13 août derniers, alors même que l'accès à la discothèque est soumis à la présentation du fameux QR-Code depuis le 9 juillet, en raison de la nature de ses activités de "club" et de "salle de danse".

Un comportement "irresponsable"

C'est le premier établissement recevant du public a être fermé administrativement en Eure-et-Loir pour cette raison. "Le passe sanitaire reste notre meilleure arme pour éviter des clusters et une flambée de l’épidémie. Je n’ignore pas les contraintes qu’impose sa mise en œuvre, mais c’est la condition pour éviter de refermer les activités économiques, culturelles ou de loisirs", a déclaré la préfète Françoise Souliman.

Lorsque, de manière répétée, un gérant se met dans l’illégalité au mépris de la santé de ses clients et de ses salariés, je n’hésiterai pas à faire usage de l’ensemble des moyens à ma disposition pour faire cesser de tels comportements irresponsables

Françoise Souliman, préfète d'Eure-et-Loir

Par ailleurs, une seconde procédure est engagée contre le 6711, en raison de "troubles à l'ordre public récurrents". La préfecture envisage une fermeture administrative de l'établissement de deux mois.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
region centre-val de loire covid-19 santé société