Cet article date de plus de 3 ans

Eure-et-Loir: Il escalade une éolienne à l’aide d’aimants

Antoine Le Menestrel également appelé  "l'homme araignée", a réalisé une première mondiale lors de l’inauguration du parc du pont de Pierre à Gault-Saint-Denis en Eure-et-Loir.
Escalader les 94 mètres de l'éolienne ne lui a pris que 18 minutes !
Escalader les 94 mètres de l'éolienne ne lui a pris que 18 minutes ! © Pierre-Dominique Lepais
L’homme a  escaladé presqu'à mains nues, avec 4 aimants aux poignets et aux chevilles, l'une des 7 éoliennes récemment installée à Le Gault-Saint-Denis, une petite commune de 672 habitants en Eure-et-Loir.

Ce spécialiste de l’escalade artistique et de la danse de façade originaire du Vaucluse s’est entrainé à plusieurs reprises depuis une semaine. Il avait jusqu’alors escaladé des cathédrales, des falaises mais jamais de "cyclopes éoliens" comme il aime appeler sa nouvelle conquête verticale.


Devant une centaine de spectateurs impressionnés et amusés,  il a avalé les 94 mètres de hauteur en 18 minutes avec des pauses pour saluer le public et se dégourdir les bras. A mi-parcours, un spectateur a même plaisanté en criant : "Antoine, t’as pas oublié tes clés ?"

Et lorsqu’on demande à l’homme araignée ce qu’il redoutait le plus, il répond: "Redescendre par l’ascenseur!"


Le reportage de Théophile M'Baka et Pierre-Dominique Lepais 

durée de la vidéo: 01 min 45
Eure-et-Loir: Il escalade une éolienne à l’aide d’aimants


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite sorties et loisirs éolien énergie environnement société