• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Fusillade de Lucé (28) : deux personnes déférées au Parquet

© F3 Centre
© F3 Centre

Trois personnes avaient été placées en garde à vue, suite à la fusillade intervenue à Lucé (28) mardi. Il s’agirait d’un homme de 48 ans, suspecté d’avoir tiré sur le petit ami de sa belle-fille, de la mère de la jeune fille et de son frère, un mineur de 17 ans. 

Par L.A.

Mardi, en fin d’après-midi, un jeune homme d’une vingtaine d’année a été transporté à l’hôpital de Chartres (28). Il aurait été la cible de plusieurs tirs d’arme à feu en pleine rue, à Lucé. Ses jours ne sont pas en danger.

Trois personnes avaient été placées en garde à vue, suite à cette fusillade. Il s’agirait d’un homme de 48 ans, suspecté d’avoir tiré sur le petit ami de sa belle-fille, de la mère de la jeune fille et de son frère, un mineur de 17 ans. La victime également entendue un temps sous le régime de la garde à vue, avait pu rejoindre son domicile.
Deux personnes ont été déférées au Parquet et entendues ce jeudi après-midi. 

Fusillade à Lucé : une expédition punitive contre un petit ami violent ?

La petite amie de la victime se serait plainte du comportement violent de son compagnon, auprès de son frère et de son beau-père. Les deux hommes auraient alors décidé de régler le problème en allant voir le petit ami en question. 


Sur le même sujet

Indre-et-Loire : un Rabelais de poche aux enchères le 16 juin

Les + Lus