• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Eure-et-Loir : opération recensement des chauves-souris

Le Grand Murin est une espèce de chauves-souris présente en Europe. / © Association Eure-et-Loir Nature
Le Grand Murin est une espèce de chauves-souris présente en Europe. / © Association Eure-et-Loir Nature

L'association "Eure-et-Loir Nature" effectue un recensement des "gîtes de reproduction" des chauves-souris en Eure-et-Loir. Pour cela, elle fait appel aux particuliers pour qu'ils observent leur maison, leur grange ou leur garage. 

Par Isabelle Racine

Chaque année, l'association Eure-et-Loir Nature organise un recensement des gîtes de reproduction des chauves-souris du département. Avec l’aide des mairies, elle cherche dans les bâtiments publics (église, château, école) des « traces » de chauves-souris mais elle a besoin des particuliers et fait donc appel à vous.
Si, à la tombée de la nuit, vous voyez des chauves-souris sortir de votre maison, votre grange, ou  votre garage, elle vous demande de la contacter car toutes les informations sont utiles pour améliorer les connaissances et assurer le suivi des chauves-souris en cette saison de reproduction.

La chauve-souris, un bio-indicateur fiable

La chauve-souris, scientifiquement appelée chiroptère, est considérée par les scientifiques comme un bio-indicateur fiable car elle témoigne d’un environnement sain. Ce mammifère a pourtant souvent mauvaise réputation, victime des mythes et des légendes. Elle est pourtant absolument sans danger.

Les chauves-souris ne construisent pas de nid et n’apportent pas de matériel. Elles ne détériorent donc pas les bâtiments. De plus, leurs déjections, appelé guano, s'avèrent être un très bon engrais.
Les chauves-souris françaises sont insectivores, elles consomment une grande quantité d'insectes dont les moustiques et certains insectes nocturnes ravageurs des cultures comme la tordeuse de la vigne, la pyrale du riz et la cicadelle blanche.

L'étude menée a pour objectif d'inventorier en Eure-et-Loir, les gîtes de mise-bas, là où les femelles se regroupent pour l'été.

Association Eure-et-Loir Nature
Maison de la Nature, rue de Chavannes. 28 630 Morancez

 

Sur le même sujet

"BatOloire" : le transport atypique de l'été à Orléans

Les + Lus