• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

François Hollande renonce : des réactions en région sur les réseaux sociaux

Beaucoup de réactions des élus régionaux sur Twitter après l'annonce par François Hollande qu'il ne sera pas candidat à sa succession en 2017. Ici, le compte Twitter de la sénatrice Jacqueline Gourault, sénatrice du Loir-et-Cher. / © FTV
Beaucoup de réactions des élus régionaux sur Twitter après l'annonce par François Hollande qu'il ne sera pas candidat à sa succession en 2017. Ici, le compte Twitter de la sénatrice Jacqueline Gourault, sénatrice du Loir-et-Cher. / © FTV

Les élus de Centre-Val de Loire ont réagi sur les réseaux sociaux à l'annonce du président de la République, hier soir, qu'il ne sera pas candidat à sa succession à la présidentielle de 2017.

Par Clément Massé

#HollandeRenonce, #Hollande ou #DirectPR, trois hashtags utilisés sur les réseaux sociaux pour commenter l'annonce hier soir par le président de la République qu'il ne sera pas candidat à l'élection présidentielle de 2017.

Dans la région, vos élus ont massivement réagi. 

Des commentaires lisibles sur Twitter depuis hier soir, ceux émanant d'élus PS sont indulgeants et compréhensifs.

Jean-Pierre Sueur

Jean-Pierre Sueur, sénateur PS du Loiret, appelle au rassemblement à gauche et estime que "l'histoire réévaluera le bilan de François Hollande, dans de très nombreux domaines".
#HollandeRenonce : les réactions à gauche dans la région
Après l'annonce de François Hollande qu'il ne se représentait pas à l'élection présidentielle de 2017, les réactions sont multiples. A droite comme à gauche. Intervenants : Yann Galut, député (PS) du Cher - Denys Robiliard, député (PS) Loir-et-Cher - France 3 Centre-Val de Loire - Alain-Georges Emonet
Mais, dans l'opposition, il ressort surtout beaucoup d'ironie, parfois acerbe, à l'encontre du président de la République.

Marc Fesneau

Parmi les réactions les plus pondérées dans l'opposition, celle de Marc Fesneau, maire de Marchenoir (41) et secrétaire général du Modem. Il note qu'avec son annonce hier soir, François Hollande n'est "décidément (...) pas un président normal", pour reprendre l'expression du président lors de sa campagne en 2012.

Maurice Leroy

Toujours dans le Loir-et-Cher, à Vendôme, le député et porte-parole du Nouveau Centre, Maurice Leroy, dresse le constat tout simple que François Hollande "reconnait l'échec de son quinquennant et de sa politique" qu'il juge "sans cap".

Philippe Vigier

En Eure-et-Loir, le député UDI Philippe Vigier livre une réaction qui va au-delà de l'annonce du président hier soir. Il estime qu'en "renonçant, François Hollande disqualife (...) celles et ceux qui ont participé à son action pendant ces cinq années".
Pour lui, ce quinquennat "s'achève dans la confusion la plus totale".

Charles de Gevigney

Du côté du FN, Charles de Gevigney, secrétaire départemental du FN du Loiret, reprend la réthorique de son parti et appelle à la démission du président de la République. Il voit dans l'annonce de François Hollande un "aveu d'échec", une "capitulation en pleine campagne".
De cette annonce, il profite pour appeler à l'entrée de Marine Le Pen à l'Eylisée.
#HollandeRenonce : les réactions à droite dans la région
Après l'annonce de François Hollande qu'il ne se représentait pas à l'élection présidentielle de 2017, les réactions sont multiples. A droite comme à gauche. Intervenants : Jean-Pierre Door, député-maire (LR) Montargis et Michel Autissier, président du conseil départemental du Cher (LR) - France 3 Centre Val de Loire - Alain-Georges Emonet

Réactions de nos followers

Parmi celles et ceux d'entre vous qui suivent sur Twitter (notre compte @F3Centre ), certains voient dans l'annonce du président "une décision lucide qui l'honnore" 

Une autre twittos estime que quoi que l'on pense de "cet homme, le pire est à venir".

Cet autre follower voit dans l'annonce de Hollande une marque de "lucidité et une volonté de faire passer la France avant lui".

 

Sur le même sujet

Le Blanc, commune rurale isolée

Les + Lus