• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Grand débat : quelle participation dans votre département en Centre-Val de Loire ?

La conférence citoyenne régionale s'est tenue à Orléans les 15 et 16 mars, avant la grande synthèse annoncée pour avril. / © Grégoire Grichois / France 3 Centre-Val de Loire
La conférence citoyenne régionale s'est tenue à Orléans les 15 et 16 mars, avant la grande synthèse annoncée pour avril. / © Grégoire Grichois / France 3 Centre-Val de Loire

A quelques jours des grands débats régionaux, organisés les 22 et 23 mars, plus de 4300 réunions locales ont été organisées par les Français, dont 233 dans le Centre-Val de Loire. En tête des départements les plus actifs : l'Indre-et-Loire et le Loiret.

Par Bertrand Mallen

Il s'agissait d'une des étapes majeures du Grand débat national voulu par Emmanuel Macron. Entre le 15 janvier et le 15 mars, plus de 4300 réunions locales ont été organisées, sur le territoire national et en dehors, donnant lieu à des comptes-rendus et des propositions relayées jusqu'au sommet de l'État. Un processus qui a été largement suivi dans la région Centre-Val de Loire, puisqu'on y dénombre 9 réunions pour 100 000 habitants en moyenne (à comparer avec une moyenne nationale de 6,4).

Le Loiret et l'Indre-et-Loire en tête, l'Indre à la traîne

Avec respectivement 68 et 75 réunions à la date du 8 mars 2019, les deux départements les plus peuplés de la région sont aussi largement les plus actifs. L'Indre-et-Loire est en tête avec 11,2 réunions pour 100 000 habitants, devançant le Loiret et sa moyenne de 11. Sur la troisième marche du podium, l'Eure-et-Loir a vu s'organiser 41 réunions, soit 9,5 pour 100 000 habitants.

Moins peuplés et plus ruraux, les départements du Loir-et-Cher (5,1 réunions pour 100 000 habitants) et de l'Indre (3,7 réunions) affichent, de loin, la moyenne la plus faible. Une participation faible, qui tranche avec les résultats nationaux. En effet les Alpes-de-Haute-Provence (19,76 réunions), la Haute-Saône (18 réunions), et l’Yonne (13,67 réunions), pourtant eux aussi départements ruraux, figurent en tête du classement national. Des départements qui ont en commun d'avoir vu les services publics (postes, maternités, écoles...) reculer au cours des dernièes années.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Un parcours sécurisé pour les jeunes migrants

Les + Lus