Cet article date de plus de 4 ans

Des idées de sorties culturelles en Centre Val-de-Loire

La rédaction vous a concocté des idées de sorties pour ce week-end et la semaine prochaine. Avec en point d'orgue ce documentaire présenté en avant-première à Orléans : « la passeuse des Aubrais » 
durée de la vidéo: 03 min 33
L'agenda de la rédaction ©France 3 Centre VDL

Documentaire : « La passeuse des Aubrais »


Documentaire présenté en avant-première, à Orléans, le mardi 8 novembre. « La passeuse des Aubrais » est une histoire dans la grande histoire de la seconde Guerre Mondiale, celle d'un petit garçon juif de 6 ans sauvé de la déportation grâce à une résistante. L'enfant s'appelait Bernard Prazan et c'est son fils qui a réalisé le documentaire.

► Synopsis
Le père de Michaël Prazan, Bernard Prazan, était un enfant caché. Ses parents avaient été arrêtés au cours des premières rafles qui ciblaient les Juifs étrangers résidant  dans l’Est parisien.
Une passeuse, Thérèse Léopold, devait conduire l’enfant alors âgé de 7 ans accompagné de sa sœur de 5 ans, en zone libre. Lorsque la passeuse est venue chercher les enfants, elle était accompagnée d’un homme, également passeur. Il s’appelait Pierre Lussac, et ce fut l’un des plus grands collaborateurs de la région d’Orléans.
Bernard Prazan dit avoir compris alors que la passeuse était sur le point de les livrer à la Gestapo. Puis qu’elle s’était ravisée. Michaël Prazan a retrouvé et filmé cette femme qui était encore en vie et qui a confirmé cette histoire.
C’est cette enquête, à la première personne, que Michaël entend reconstituer et poursuivre dans ce film. Partant de l’entretien de son père réalisé par l’INA, auquel répondra celui qu’il a filmé de la passeuse, il se rendra à Orléans, pour faire parler les archives sur le collaborateur Pierre Lussac. Il reviendra sur les conditions de la disparition de ses grands-parents, la spoliation de leurs biens, leur assassinat. A travers ces micro-histoires, celle du faux passeur, Pierre Lussac, de Thérèse Léopold, héroïne en zone grise à laquelle il doit la vie, celles des enfants cachés, des orphelins de l’OSE, Michaël Prazan veut mener une enquête à la fois historique et intime

 "La passeuse des Aubrais", mardi 8 novembre à 20h30 au cinéma des Carmes à Orléans.

D'autres idées de sorties


Wild Side Story
La compagnie Off donne le coup d'envoi de Wild Side Story. Un spectacle de rue librement adapté de Roméo et Juliette et de la comédie musicale West side Story.
A découvrir samedi soir dans un lieu insolite : le Point zéro situé sous le pont de l'autoroute A10 entre Tours et Saint-Pierre-des-Corps.

"Wild Side Story", samedi 5 novembre à 20h au "Point Haut" à Saint-Pierre-des-Corps.



► "Venezuela" de Guy Helminger
Un gang d'adolescents « surfe » sur les trains. Tous se prennent pour des héros jusqu'à la mort violente du plus grand.
Une mort que le groupe choisis de dissimuler au plus fragile de la bande en lui racontant qu'il a changé de vie. Un mensonge qui redonnera du sens à la vie de ces jeunes désœuvrés.

"Venezuela" de Guy Helminger, le jeudi 10 novembre à 19h30 au Théâtre de la tête noire à Saran

► Exposition "La chambre des merveilles"
Partez à la découverte du monde étrange des cabinets de curiosité. Globes, coquillages, mais aussi sirènes ou dragons …. 250 objets fascinants très rependus à la renaissance.

A découvrir jusqu'au 26 février 2017 au palais Jacques Coeur à Bourges.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agenda idées de sorties sorties et loisirs