L'état de catastrophe naturelle reconnu après l'effondrement du coteau de la forteresse de Montbazon

Le 14 décembre, un nouvel éboulement avait secoué les habitants de Montbazon, dans l'Indre-et-Loire. 

La forteresse de Montbazon, en péril à cause des éboulements répétés depuis 2001.
La forteresse de Montbazon, en péril à cause des éboulements répétés depuis 2001. © Cyril Deville / France Télévisions
Des tonnes de terres et de rochers qui tombent, un morceau de muraille qui s'encastre dans une ruelle... Le 14 décembre dernier, c'est toute la commune qui a tremblé pendant que s'effondrait le coteau sur lequel trône la forteresse de Montbazon.
 
C'est déjà la troisième fois depuis 2001 que le coteau s'effondre, sans compter les éboulements, modestes mais réguliers, subis par les riverains. "Beaucoup d'habitants de la rue des Moulins ont des pierres qui tombent régulièrement dans leurs jardins. Quand on regarde le coteau, on voit bien qu'il n'est pas toujours entretenu comme il le faudrait" nous confiait en décembre Nicolas, un habitant du quartier. 
 
Un morceau de la muraille, de plusieurs tonnes, entourant la forteresse, s'encastre dans une ruelle de Montbazon, en Indre-et-Loire.
Un morceau de la muraille, de plusieurs tonnes, entourant la forteresse, s'encastre dans une ruelle de Montbazon, en Indre-et-Loire. © Cyril Deville / France Télévisions

L'Etat a finalement reconnu l'état de catastrophe naturelle pour ces mouvements de terrains, accédant à la demande du maire, Bernard Revêche. Une procédure qui va faciliter l'indemnisation des riverains touchés. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement patrimoine