Indre-et-Loire : la préfecture simule le déraillement d'un TGV ce lundi soir, 300 personnes mobilisées

Archives. Mulhouse, 17/06/2019. Les pompiers en cours d’intervention au niveau de la Gare du Nord à Mulhouse à la suite d’un déraillement d’un wagon sur un train de marchandises. / © Darek SZUSTER - Max ppp
Archives. Mulhouse, 17/06/2019. Les pompiers en cours d’intervention au niveau de la Gare du Nord à Mulhouse à la suite d’un déraillement d’un wagon sur un train de marchandises. / © Darek SZUSTER - Max ppp

C'est un exercice "grandeur nature" qui se prépare cette nuit pour les services de secours d'Indre-et-Loire : le déraillement d'un TGV. L'opération va avoir lieu entre 23h et 5h du matin. 

Par Fabienne Marcel avec Franck Leroy

Comment réagir lors du déraillement d'un train TGV ? Comment se coordonner ? Quelles sont les priorités ? Des questions auxquelles vont être confrontées les services de secours (les pompiers, la gendarmerie, le SAMU....) d'Indre-et-Loire ce mardi. La préfecture organise un exercice de simulation : le déraillement d'une rame LGV sur la ligne Paris-Bordeaux, au niveau de Veigné (37), dans un tunnel et de nuit.

L'objectif est de tester la coordination des services de secours, leur rapidité d'exécution. L'exercice comprendra notamment, l'extraction des victimes, leur rassemblement et le dispatching sur les centres de secours. Un poste médical avancé sera installé à Veigné, dans un gymnase.
Ce sera également l'occasion de tester le système SINUSun outil pour la traçabilité des victimes. C'est la 1ère fois qu'un tel exercice sera fait sur cette ligne LGV.
 

300 personnes mobilisées

130 étudiants vont jouer les victimes. Au total, 300 personnes seront sur le théâtre de cette simulation d'accident. Les services de la SNCF sont évidemment mis à contribution. Ainsi que l'exploitant, LISEA. Le Top départ des opération sera donné à 23h45. Fin de l'exercice sur le terrain entre 3h et 3h30 du matin. la fin complète des opération est prévue à 4 heures, le trafic SNCF devant reprendre à 5 heures, après vérification de l'intégrité de la ligne.

Du côté de la Préfecture d'Indre et Loire, les opérations seront conduites par François CHAZOT, directeur de cabinet. Nicolas BERGER-HALTEAU, chef du bureau de Défense Nationale et de la Protection Civile, sera également sur place.

Une équipe de France 3 Centre-Val de Loire va passer la nuit avec les équipes de secours. 
 

 

 

Sur le même sujet

Tout le monde peut prendre sa place

Les + Lus