Paulmy : le village s'équipe d'une épicerie automatique

Le village de Paulmy n'a plus aucun commerce depuis 7 ans. / © Marine Rondonnier-France 3 CVDL
Le village de Paulmy n'a plus aucun commerce depuis 7 ans. / © Marine Rondonnier-France 3 CVDL

Depuis le 2 mars, le village de Paulmy dans le sud-Touraine propose à ses 240 habitants la possibilité d'acheter des produits locaux dans un distributeur automatique installé dans l'ancien bar de la commune. Une initiative originale imaginée par le maire. Reportage. 

Par Marine Rondonnier

Dans les petits villages comme les nôtres, les épiceries classiques ne sont pas viables. Les commerçants ne gagnent pas d'argent

Pour Dominique Frêlon, le maire de Paulmy, la seule solution pour répondre à la demande de ses administrés était une épicerie automatique. " Nous avons acheté le bar de l'hôtel de l'Union 65 000 euros en empruntant à la banque, nous avons fait des travaux et réuni un groupe de producteurs locaux. " Cinq ans après avois émis son idée en Conseil municipal, voilà l'épicerie automatique  "Vos casiers de campagne" de Paulmy ouverte.
 
La commune a acheté le bar de l'hôtel de l'Union fermé en 2012 pour y ouvrir l'épicerie automatique. / © Marine Rondonnier-France 3 CVDL
La commune a acheté le bar de l'hôtel de l'Union fermé en 2012 pour y ouvrir l'épicerie automatique. / © Marine Rondonnier-France 3 CVDL
 

L'aventure commence en novembre avec un distributeur automatique de pain

L'idée du maire était de proposer des produits locaux aux habitants de Paulmy et aux gens de passage. " On a commencé par un distributeur de pain en novembre. Puis on a installé les casiers avec des fruits, de la viande, du fromage et des terrines. " 

Le distributeur de pain a été acheté et installé par le boulanger de Ligueuil Hervé Hamelin : " J'ai investi dans ce distributeur 11 000 euros. J'en ai deux autres près d'ici. L'idée n'est pas de les rentabilser mais de proposer un service en plus aux habitants de ces territoires désertés," explique le boulanger qui vient trois fois par jour recharger sa machine. "Au début, je vendais 15 baguettes par jour. Aujourd'hui, on monte à 35 avec l'installation des casiers. " 
Au départ, c'est le boulanger de Ligueil et son distributeur de baguettes qui a ouvert la voie du commerce automatique à Paulmy / © Marine Rondonnier-France 3 CVDL
Au départ, c'est le boulanger de Ligueil et son distributeur de baguettes qui a ouvert la voie du commerce automatique à Paulmy / © Marine Rondonnier-France 3 CVDL

6 producteurs locaux qui vivent à moins de 10 km de Paulmy

Au boulanger, sont venus s'ajouter six producteurs locaux qui déposent leurs produits dans les casiers du distributeur automatique. Volaille, fromage de chèvre, terrine, rillettes, yahourts, jus de fruits, pommes... les producteurs qui ont investi à Paulmy vivent tous à moins de 10 km de là. " C'est le moyen pour nous d'avoir un point de distribution de proximité supplémentaire", explique Dany Pawula, éleveur de volailles à Larçon. " 60 % de nos ventes se font sur les marchés. Ici on peut vendre sans perdre trop temps. Un temps qui est précieux quand on a une exploitation. "
Le premier adjoint de Paulmy avec le producteur de volaille, le boulanger et la productrice de fromage de chèvre dans l'épicerie automatique. / © Marine Rondonnier-France 3 CVDL
Le premier adjoint de Paulmy avec le producteur de volaille, le boulanger et la productrice de fromage de chèvre dans l'épicerie automatique. / © Marine Rondonnier-France 3 CVDL


Un investissement de 53000 euros dans la machine

Une épicerie automatique avec une chambre froide et 94 casiers sécurisés coûte cher pour une petite commune de 240 habitants.
Si la mairie a financé les locaux et la chambre froide, ce sont les producteurs qui ont acheté le distributeur automatique : 53 000 euros qu'ils remboursent notamment grâce à une commission de 20 % prélevés sur les produits vendus.
" C'est un défi pour nous. On aimerait que ça marche. C'est déjà bien parti, " nous confie Emile Léger, productrice de fromages de chèvre à Ligueil. " Il y a une vraie solidarité entre nous. C'est une belle aventure humaine qui va permettre de redynamiser ce petit village",  ajoute-t-elle. 

Reportage de Marine Rondonnier, Charly Krieff et Frédéric Marche : 

Les intervenants :

- Dany Pawulda, producteur de volailles à Larçon
- Dominique Frelon, maire de Paulmy
- Emilie Léger, productrice de fromages de chèvre
- Sabine, habitante de Paulmy
- Danielle, habitante de Paulmy

 

 

Sur le même sujet

Les + Lus