Tours : des professeurs envahissent les locaux du rectorat contre la réforme des retraites

Mobilisés depuis le 5 décembre contre la réforme des retraites, les grévistes ont choisi un mode d'action plus spectaculaire. 

Les grévistes dans les locaux de la DSDEN de Tours, le 13 janvier.
Les grévistes dans les locaux de la DSDEN de Tours, le 13 janvier. © Jean-Philippe Elme / France Televisions
Ils étaient prêts à 7h, ce matin. Une soixantaine d'enseignants a envahi, ce 13 janvier, les locaux de la Direction des services départementaux de l'éducation nationale (DSDEN), à Tours. Ils entendaient protester contre la réforme des retraites, mais pas seulement.

Sylvain, membre de la CGT, enseigne dans un lycée professionnel de Joué-les-Tours. Il témoigne d'un climat global de malêtre chez ses confrères. "On est mobilisés contre la réforme des retraites depuis le 5 décembre, mais pas que. On était contre la réforme des lycées l'année dernière. Dans l'éducation, ça ne se passe pas comme il faudrait. En fait, on dénonce la casse de l'ensemble des services publics." 
 

"Addition des colères"


Pour lui, ce coup d'éclat est nécessaire, alors que le gouvernement vient d'annoncer un vrai-faux retrait de l'âge pivot tant critiqué. Interrogé sur les violences policières consécutives au mouvement, le Premier ministre a d'ailleurs déclaré : "Il faut parfois utiliser la force pour ramener l'ordre, et il ne faut pas en avoir peur".
 
"On n'est pas entendus, il faut montrer qu'on est mobilisés, résume Sylvain. On a choisi la DSDEN aussi parce qu'on est en train de découvrir les moyens pour l'année prochaine, les suppressions de poste..." Les enseignants étaient également accompagnés par des cheminots. Au terme de convergence des luttes, Sylvain préfère "l'addition des colères"

Le directeur académique s'est rendu auprès des grévistes, "principalement pour nous dire qu'il ne voulait pas qu'on reste". Les manifestants se sont ensuite mis en route vers la faculté des Tanneurs, où doit se tenir une assemblée générale. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
retraites économie mouvement social social manifestation éducation société