• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Violente agression d'une surveillante à la maison d'arrêt de Tours

Un surveillant de prison monte un escalier derrière les barreaux - Photo d'illustration / © Dominique FAGET / AFP
Un surveillant de prison monte un escalier derrière les barreaux - Photo d'illustration / © Dominique FAGET / AFP

Un détenu qui revenait d'un entretien avec son avocat s'en est pris à une gardienne qui avait précédemment signalé ses propos déplacés. 

Par Yacha Hajzler

"C'est arrivé à la sortie du parloir avocat", raconte le représentant du syndicat Force Ouvrière. Ce vendredi 19 juillet, un détenu a violemment agressé une surveillante, à la maison d'arrêt de Tours. Alors qu'il remontait pour réintégrer sa cellule, l'homme s'est approché de cette gardienne avant de lui asséner un coup de poing au visage. Au sol, elle a ensuite été rouée de coups, avant que le détenu ne soit maîtrisé. 

"Ce détenu avait fait l'objet d'un compte-rendu par cette surveillante, pour des propos déplacés, et ça lui avait valu le quartier disciplinaire avec sursis. Il a fait une fixette, éclaire le représentant FO. Là, il sortait du parloir avocat, il avait peut-être reçu une mauvaise nouvelle, on n'est pas dans sa tête..."
 

Plus d'un mois d'arrêt de travail


Pas encore jugé, l'homme est incarcéré pour des faits criminels, et identifié comme potentiellement violent. Suite à l'agression, il a été immédiatement placé en garde-à-vue. Il sera présenté demain en comparution immédiate, avant d'intégrer pour de bon le quartier disciplinaire. Il devrait être transféré dans un autre établissement. 

La surveillante, elle, est en arrêt de travail jusqu'à la fin du mois. "Elle est sous le choc, malheureusement, ça laisse des séquelles psychologiques, plus longues à traiter, regrette son collègue. Le corps va guérir plus vite que l'âme..."

Sur le même sujet

L'accordéoniste de Pierre Perret vous joue une chanson

Les + Lus