Festival Debussy : bonne fréquentation malgré l’instauration du pass sanitaire

Pour sa dixième année, le Festival Debussy d’Argenton-sur-Creuse a décidé de fêter l’événement en grand, malgré la crise sanitaire. Pour son premier spectacle, le public était au rendez-vous et les organisateurs affichent leur optimisme.
Scène du festival Debussy à Argenton-sur-Creuse.
Scène du festival Debussy à Argenton-sur-Creuse. © H. Sitbon

Dix ans déjà que le Festival Debussy se déroule à Argenton. Alors cette année la programmation et les animations sont à la hauteur de l’événement.

Entre concerts gratuits et payants, et autres animations, les organisateurs ont vu leur budget à la hausse : 170 000 euros au lieu des 150 000 de la dernière édition. Autant dire que la participation du public est scrutée à la loupe.

La mise en place du pass sanitaire

Tout a d’ores et déjà était prévu en urgence pour pouvoir répondre aux nouvelles obligations sanitaires. Clément Sapin co-organisateur nous détaille ces mesures. "Nous allons flasher à l’entrée, ceux qui disposent d’un QR code, ce ne devrait pas prendre beaucoup de temps, mais surtout, pour que cette mesure ne soit pas discriminante vis à vis de ceux qui n’ont pas pu encore en obtenir, nous allons mettre en place un centre de test antigénique à quelques pas du Festival, pour que les gens qui ne sont ni vaccinés, ou qui n’ont pas reçu leur deuxième dose, qui n’ont pas de test personnel ou ne sont pas protégés parce qu’ils ont eu le covid puissent eux aussi profiter de la musique".

Concernant les conséquences sur la fréquentation des concerts payants, Clément Sapin est plutôt optimiste. 60 à 70% des places font l’objet de réservations, et pour l’heure, personne n’a annulé.

Par contre, il est plus circonspect sur les concerts gratuits qui font aussi l’ADN du festival.

C’est un festival ouvert, dans des jardins, où le but est de permettre aux personnes qui se baladent de profiter de la musique. Du fait du contrôle du pass sanitaire, ça va contraindre cet esprit-là… Le public de badauds qui déambule tranquillement, il ne viendra pas je pense, on va se priver de ce public-là.

Pour ceux qui décideraient de ne pas se rendre à la soirée réservée pour convenance personnelle, attention.

Le Festival ne procédera à aucun remboursement. Seuls les malades éventuels du covid échapperont à la règle.

Toute la programmation est à retrouver sur ce site.

Le Festival la clé des Portes

Installé sur les bords de Loire entre Orléans et Blois, ce festival fête cette année sa neuvième édition du 23 au 27 Juillet.

Lui aussi va essuyer les plâtres de ces nouvelles obligations sanitaires. Tous ses abonnés ont été informés par une lettre envoyée sur Internet.

Ce qui a suscité des appels mais pas de défection de spectateurs.

"Les gens qui ont appelé sont conscients des impératifs qu’ils ont à remplir, et un bon nombre d’entre eux ont dit qu’ils feraient des tests par eux-mêmes avant d’arriver" nous raconte Valérie Germond, Secrétaire de l’association. Il faut dire que le programme présenté a de quoi attire les mélomanes et qu’il serait dommage de ne pas pouvoir y assister.

Le Festival la Chartreuse du Liget en Musique

Cette toute première édition d’un nouveau festival en Sud Touraine se serait bien passée d’un tel impromptu. Pas de chance, la programmation du 22 au 25 juillet s’inscrit dans les nouvelles règles sanitaires mises en place.

Le programme se partage entre musique classique et contemporaine. Des concerts de haute qualité dans un environnement qui vaut le déplacement : la Chartreuse du Liget.

"C’est un lieu du patrimoine édifié successivement aux 9, 12 et 17 ème siècle. C’est un ancien ensemble immobilier, la grange a été transformée en salle de concert, il y a un immense parc avec des arbres centenaires, les anciennes cellules des chartreux, c’est un lieu magnifique", détaille Pascaline Ponti organisatrice du Festival avec l’association Adour basée à Montrésor.

Contrairement aux deux autres festivals, déjà solidement implantés, certaines personnes ont fait savoir qu’elles ne pourraient se rendre aux concerts, soit par crainte, soit par manque de vaccination. Aussi les organisateurs espèrent que le public sera au rendez-vous du premier concert demain.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Adour (@festivalchartreuseduliget)

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival événements sorties et loisirs culture concerts musique