• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Indre : le faux docteur Jean-Claude Romand est sorti de prison

Jean-Claude Romand est sorti dans la nuit de la maison centrale de Saint-Maur. / © GUILLAUME SOUVANT / AFP
Jean-Claude Romand est sorti dans la nuit de la maison centrale de Saint-Maur. / © GUILLAUME SOUVANT / AFP

Condamné à perpétuité pour le meurtre de 5 membres de sa famille, Jean-Claude Romand demandait depuis septembre 2018 sa remise en liberté. 

Par Avec AFP

Il est sorti cette nuit, laissant enfin la prison de Saint-Maur loin du feu des projecteurs. Jean-Claude Romand, condamné à la prison à vie pour avoir tué son épouse, ses deux enfants et ses parents en 1993, demandait depuis l'année dernière sa libération anticipée. 

Le 25 avril, après plusieurs reports, notamment avec l'ajout de nouvelles pièces au dossier, la cour d'appel de Bourge lui avait accordé la libération conditionnelle. "C'est une décision de justice, il n'y a pas de commentaire à faire. L'arrêt de la cour d'appel a été mis à exécution. Il n'y a rien à dire de plus", a souligné l'avocat de Mr Romand, Jean-Louis Abad. 
 

"Je ne sais pas si on se rend compte du choc"


Selon l'AFP, l'ancien faux médecin, aujourd'hui âgé de 65 ans, sera hébergé à l'abbaye de Fontgombault. Il y sera placé sous surveillance électronique pendant 2 ans, et restera pendant 10 ans à des mesures de contrôle.

Soumis à un traitement médical et à des réparations envers les victimes, il lui est également interdit de s'exprimer dans les médias sur la sordide affaire qui l'a conduit en prison. En septembre 2018, le frère de l'épouse de Jean-Claude Romand s'était exprimé sur une possible libération. "On peut le croiser dans la rue. On peut le croiser sur la tombe de ma sœur. Je ne sais pas si on se rend compte du choc que ça peut faire", témoignant Emmanuel Crolet
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Thenay : record de fréquentation pour la Route 41

Les + Lus