Groupe Doux : Blancafort, Boynes et Amilly repris

Le tribunal de commerce de Quimper a validé les offres de reprise partielle de Blancafort, de Boynes et d'Amilly.

Par Ch.L avec AFP

Les sites de Blancafort dans le Cher, de Boynes et d'Amilly dans le Loiret ont reçu des offres de reprise partielle de la part des groupes Glon Sanders et Duc.  Elles pourraient permettre de préserver à Blancafort 130 emplois sur 244 et à Boynes 92 sur 17.

Au total, le tribunal de commerce de Quimper a choisi de valider les offres de reprise partielle de cinq des huit sites du pôle frais du groupe volailler Doux, soit quelque 700 emplois sauvegardés sur près de 1.700.

"Je pense que je suis plus déçu que content, même si les sites sont tous repris à part ceux qui ont été liquidés dernièrement", a commenté Jean-Luc Guillard, responsable syndical central CFDT Doux.

"Ce n'est pas une satisfaction d'annoncer qu'il y a plus de 1.000 licenciements, surtout dans une entreprise comme la nôtre qui avait du potentiel pour préserver tous les emplois. On a laissé l'entreprise à la dérive et c'est les salariés qui paient les pots cassés. Je ne suis pas du tout content", a-t-il lancé à l'issue du jugement.

Lire aussi
Le tribunal de commerce de Quimper valide la reprise de 5 sites sur 8 - Ouest France - 10 sept 2012

Sur le même sujet

Les + Lus