• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Doux: La justice examine les offres de reprise

Le tribunal de commerce de Quimper examine aujourd'hui les offres de reprise partielle des sites du pôle frais Doux.

Par Ch.L avec AFP

video title

Doux: La justice examine les offres de reprise

Le tribunal de commerce de Quimper examine aujourd'hui les offres de reprise partielle des sites du pôle frais Doux. Elles permettraient au mieux de sauver 720 emplois sur un total de 1.692,

Les offres de reprise du pôle frais du volailler permettraient au mieux de sauver 720 emplois sur un total de 1.692, soit 972 emplois menacés (894 CDI et 78 CDD), selon la direction du groupe.

En région Centre, les sites d'abattage de Boynes, d'Amilly dans le Loiret et de Clémont et de Blancafort dans le Cher ont reçu des offres de reprise partielle de la part des groupes Glon Sanders et Duc.

Les organisations syndicales souhaitent une reprise totale du groupe, sans aucun licenciement, mettant en avant que ses entités sont très "embriquées" entre-elles et non dissociables. Ils appellent mercredi à un grand rassemblement devant l'enceinte du tribunal à partir de 13h30, afin de demander notamment "le dessaisissement du tribunal de commerce de Quimper" en faveur d'une juridiction professionnelle.

Un jugement est attendu pour vendredi, ou au plus tard lundi 10 septembre, date d'expiration de la poursuite d'activité fixée lors de la liquidation du pôle frais le 1er août.

Sur le même sujet

L'accordéoniste de Pierre Perret vous joue une chanson

Les + Lus