• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Edition Plein Centre : Vendredi 9 mars

"Plein Centre" du lundi au vendredi sur France 3 Centre à 19h15

Par Anne Lepais

video title

Lucé (28) fermeture prochaine de la boîte à Muzics

Association crée en 2009 s'apprête à mettre la clé sous la porte. Les 150 artistes locaux qui utilisent la structure vont se retrouver à la rue.

Les musique actuelles

A la veille du week-end, coup de projecteur sur les musiques actuelles.



Dans Plein Centre aujourd’hui, nous nous intéressons aux groupes de musiques et aux moyens dont ils disposent pour exercer leurs talents.

Salles de répétition ou de concerts, studios d’enregistrement, formations….

Où en est-on aujourd’hui ?

Eléments de réponse avec Bérénice Du Fay et Emmanuelle Hullot chargée de développement de la Fédération Régionale des Acteurs Culturels et Associatifs des Musique Actuelles (FRACA-MA)


Les reportages

Ilioné Schultz et Florence Renault sont allées à Lucé en Eure-et-Loir à "La boîte à Muzics". Un lieu ouvert depuis 2009, dédié aux musiques actuelles qui permet d'accompagner les musiciens aussi bien dans leur apprentissage que dans leurs répétitions et enregistrements.  La boîte à Muzics s'apprête à mettre la clé sous la porte. Les 150 artistes locaux qui utilisent la structure vont se retrouver à la rue.

Le groupe de musique Rod Anton & the Ligerians vient d'être choisi pour être accompagné par le réseau Fraca-Ma dans le cadre du dispositif Propul'son. Ce groupe fréquente la scène reggae depuis une dizaine d'années. Leur musique est un cocktail de nombreuses influences musicales mêlant les mélodies Reggae-Soul accompagnées par la voix de Rod Anton aux sonorité Electro-Dub-Trip, Hop et Babs. Portrait avec Florence Goisnard et Florence Renault.


>>> voir l'intégralité de l'émission Plein Centre en cliquant  ICI

 

Jeudi 8 mars

Les femmes chefs d'entreprises

2% seulement de femmes PDG de leur entreprise,
20,8% de femmes dans les conseils d’administration du CAC 40…
La place de la femme dans le monde de l’économie et de la finance progresse… mais très très lentement.



A l’occasion de la Journée Internationale des Droits de la Femme, l’équipe de Plein Centre a décidé de s’intéresser à celles qui dirigent des entreprises ou exercent des fonctions importantes dans ces structures. Bérénice du Faÿ est à l'association Voy'Elles à Orléans. Cette association a été crée par des femmes entrepreneures du Loiret. Stéphanie Hublin-Besson, notre invitée en est la fondatrice et la secrétaire générale.
...Journée internationale des femmes



Les reportages

Michèle Goussay
a ouvert une école de pilotage il y a deux mois, elle est passionnée d'aviation et possède même son propre petit avion. C'est un domaine très masculin puisque la plupart des aéroclubs ne comptent qu'une ou deux pilotes femmes pour des dizaines d'hommes.
>>> voir à gauche le reportage de Florence Goisnard et Fanny Bouteiller

Native du Loiret, elle a fait des études de podologie à Paris pour se distinguer de l'activité de son père, chef d'entreprise du bâtiment. Pourtant à 30 ans, Aline Meriau, crée sa propre entreprise d'électricité.... hasard ou coïncidence ?
>>> voir à gauche le reportage de Théophile Mbaka et David Jouillat

Lire aussi
"les femmes travaillent plus. Pour gagner moins"
  sur   France 3.fr 


>>> voir l'intégralité de l'émission Plein Centre en cliquant ICI

 

Mercredi 7 mars

Economie d'énergie dans les entreprises

Si les économies d’énergie deviennent de plus en plus prégnantes dans les esprits des particuliers, quand est-il chez les chefs d’entreprises ?


Occupés à faire prospérer leurs sociétés, arrivent-ils à se préoccuper des questions environnementales. Ce soir, dans Plein Centre nous nous intéresserons à cette question.


Bérénice du Faÿ en compagnie de son invitée, Amélie Livinal (chargée de mission environnement à la chambre régionale des métiers et de l'artisanat), est dans un salon de coiffure à Fleury-les-Aubrais dans le Loiret afin d'apprécier les démarches de bon sens visant à diminuer les gaspillages d'énergie.

Les Reportages :

Depuis 2008, la Chambre des Métiers et de l'artisanat de la région Centre organise des diagnostics énergétiques  dans les boulangeries, charcuteries.... L'objectif est de permettre à l'artisan de prendre conscience des différents postes de consommation d'énergie de son commerce afin qu'il puisse ensuite cibler ses efforts.

Un exemple à Houssay, dans le Loir-et-Cher par Amélie Lepage et Jean-Stéphane Maurice

Les grandes surfaces mènent, depuis 2004, un plan ambitieux afin de réduire la consommation d’énergie de leurs magasins. Des évolutions concrètes illustrent cette volonté de diminution de gaspillage énergétique : suppression des vitrines surgelées ouvertes au profit de meubles à portes ; système de gestion technique centralisée qui permet de contrôler les postes les plus énergivores tels que la climatisation et le froid ; néons basse consommation…. Entre 2007 et fin 2010 le groupe Carrefour a déjà baissé sa consommation de plus de 13%. Exemple au Carrefour Market d’Orléans Saint-Mesmin avec Fabienne Marcel et Caroline Libbrecht

>> la totalité de l'émission en cliquant ICI

 

Mardi 6 mars

Le don du sang

C'est un acte de générosité qui permet de sauver des vies….


Comme toujours en début d’année, les besoins en sang sont importants du fait de la forte activité chirurgicale en cette période. A cela s'ajoute le vieillissement de la population. Résultats :  les dons du sang sont plus que jamais nécessaires.


Mais à quoi sert le sang que l’on donne ? Qui peut donner son sang ? Que devient notre sang une fois donné, où va-t-il, combien de temps se conserve-t-il ?

Eléments de réponse ce soir dans Plein Centre à 19h15 avec Bérénice Du Fay et Jacques Pellissard, président de la fédération des donneurs de sang du Loiret.

>>> Fédération Française pour le Don de sang 

>> la totalité de l'émission en cliquant ICI

 

Lundi 5 mars

"les gardes d'enfants"


Dés la naissance (et même avant, car il faut an-ti-ci-per) Les parents se posent la question «comment faire garder les enfants ? »
A domicile, en crèche ou  chez une nounou plusieurs paramètres entrent en ligne de compte;  l'aspect financier n'est pas le moindre mais il faut aussi prendre en compte le bien-être de l'enfant.

Quels sont les avantages et les inconvénients de chaque formule c'est ce que nous verrons avec notre invitée Sandrine Bourgeois, psychologue à Blois.

Manque de places, horaires trop stricts et peu compatibles avec les horaires de travail, implantation éloignée des lieux de travail... les crèches répondent souvent mal aux réalités et aux contraintes actuelles des familles.
A la Chaussée-Saint-Victor en Loir-et-Cher, une structure privée est implantée au milieu d'une zone d'activité. C'est une crèche inter-entreprise, qui bénéficie en premier lieu aux enfants de salariés d'entreprises partenaires. Tout le monde y trouve son compte.

Nounouservice s'adapte aux horaires de chacun et propose des prestations de garde d'enfants à domicile en répondant aux besoins spécifiques des parents.Olivier N'ganga et Chloé Chauvris sont allées à Orléans chez la famille Luxor qui utilise ce genre de service pour leurs bambins. >>> nounouservice à Olivet

>> la totalité de l'émission en cliquant ICI

 


Sur le même sujet

La filière du cornichon français lancée dans le Loir-et-Cher progresse bien

Les + Lus