La droite et le centre divisés à Tours

Par Ch.Launay et P.Bouchenot

La 1ère circonscription d'Indre-et-Loire, qui englobe la ville de Tours, est briguée par deux candidats sarkozystes et deux candidats qui soutiennent François Bayrou. Dans la famille de la droite tourangelle, il y a d'abord le candidat officiel de l'UMP, Guillaume Peltier, désigné par Paris et adoubé par l'homme fort de la fédération d'Indre-et-Loire, Philippe Briand. Il y a aussi Thibault Coulon, démissionnaire de l'UMP depuis février dernier, pour protester contre les conditions de cette désignation effectuées contre le volonté du comité de circonscription et qui a donc décidé de se présenter malgré tout.

Au Centre, Christophe Bouchet du parti radical n'a pas suivi les consignes de ralliement de Jean-Louis Borloo à l'UMP. Candidat lui aussi à la députation, il appellera à voter François Bayrou le 22 avril prochain.

Au Modem, Pierre Commandeur, militant historique, espère être prochainement investi pour les législatives.

Divisés, la droite et le centre n'entament pas la reconquête de cette circonscription dans des conditions optimales.

A gauche, le socialiste et député sortant Jean-Patrick Gille avait conquis cette circonscription historiquement à droite et celà à contre-courant de la vague sarkozyste de 2007.

voir le reportage à gauche

Sur le même sujet

Les + Lus