Obsèques nationales de la policière tuée au sabre

Les obsèques de la jeune policière tuée au sabre se déroulent en ce moment à Bourges

Par Ch.Launay

Les obsèques nationales de la jeune policière, Anne Pavageau, tuée vendredi par un enseignant armé d'un sabre à la préfecture du Cher ont lieu cet après midi à Bourges en présence du ministre de l'Intérieur, Claude Guéant. La cérémonie à débuté à 15h00.






Le personnel du commissariat de Bourges, où travaillait la policière tuée, a formé un cortège pour accompagner le cercueil dans les rues du centre-ville jusqu'à la cathédrale Saint Etienne.
La jeune brigadière a été à cette occasion élevée au grade de lieutenant à titre posthume et a réçu plusieurs décorations dont la Légion d'honneur.



Tuée d'un coup de sabre
Mère de deux jeunes enfants, mariée à un policier du commissariat de Bourges, Anne Pavageau a succombé à un coup de sabre porté par un enseignant de 33 ans, vendredi dernier, dans les locaux de la préfecture du Cher. Un autre policier et un fonctionnaire ont été blessés



L'homme, Olivier Roson, muni d'un sabre japonais et âgé de 33 ans, était venu demander une autorisation de port d'arme le matin à la préfecture de Bourges. Suite au refus, il a d'abord blessé une employée de la préfecture avant de donner deux coups de sabre mortels à la policière et d'autres coups à deux de ses collègues.

Un troisième policier avait mis fin à ce coup de folie en tirant une balle dans le genou du professeur. Ce dernier a été écroué à la prison de Fresnes. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

Obsèques nationales de la policière tuée au sabre

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus