• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Procès de la barbarie : 10 à 25 ans de réclusion

Les trois Orléanais jugés pour des actes de torture ont été condamnés à des peines de 10 à 25 ans de réclusion

Par Ch.Launay

video title

Procès de la barbarie : le verdict

Les trois Orléanais jugés pour des actes de torture ont été condamnés à des peines de 10 à 25 ans de réclusion. La peine la plus lourde, vingt-cinq ans, a été prononcée contre Jonathan Nezondet, considéré comme l'auteur des faits les plus graves.

La cour d'assises du Loiret a prononcé son verdict jeudi soir à l'issue d'un délibéré de 3h30.

La peine la plus lourde, vingt-cinq ans, a été prononcée contre Jonathan Nezondet, considéré comme l'auteur des faits les plus graves.



Le procureur général avait requis 30 ans de réclusion contre cet homme " habité par une violence inouïe qu'il ne peut pas contrôler ".

Les jurés ont condamné Paul Brand, fils de médecin, qui s'est laissé entraîner selon son avocat, à 20 ans de réclusion, contre 22 ans requis.

Le troisième complice, Vincent Dos Ramos, dont le rôle s'est souvent limité à faire le guet, a été condamné à 10 ans de réclusion, une peine conforme aux réquisitions.

Les trois Orléanais comparaissaient depuis jeudi dernier devant les assises du Loiret pour avoir fait subir fin 2007 à quatre personnes choisies au hasard des tortures et des viols afin de leur extorquer leurs codes de carte bancaire.

A lire aussi

Sur le même sujet

Le Blanc, commune rurale isolée

Les + Lus