Procès de la barbarie : 3e jour d'audience

Publié le Mis à jour le
Écrit par Ch.Launay et S.Bourgault

La troisième victime des "barbares orléanais" est venue à la barre pour témoigner de son calvaire

video title

Orléans : procès de la barbarie-3e jour d'audience

Victime d'agressions répétées, de sévices, d'humiliation pendant des heures, l'une des victimes a décidé d'affronter ses trois bourreaux quatre ans après des faits qui le marqueront à jamais.

Lundi après midi, lors de la troisième journée d'audience, c’est un homme brisé, à la démarche hésitante, qui est venu témoigner à la barre du calvaire que lui ont fait vivre les trois accusés.







Torturé pendant six heures, Sébastien, âgé de 32 ans, a été contraint d'ingurgiter de l'eau de Javel, de la colle, et même de manger ses excréments. Il a également été douché à l'eau froide et violé.



Depuis son agression, le jeune homme n’est plus le même. Malgré deux séjours en hôpital psychiatrique et le soutien de sa famille, il demeure incapable de se reconstruire.  « Ils ont détruit ma vie » a-t-il répété à plusieurs reprises aux jurés.





Ses tortionnaires, trois Orléanais de 22 à 37 ans, dont un fils de médecin, comparaissent depuis jeudi dernier devant les assises du Loiret pour avoir fait subir à quatre victimes différents sévices afin de leur extorquer leurs codes de carte bancaire.



Paul Brand, 23 ans, Jonathan Nezondet, 25 ans et Vincent Dos Ramos, 37 ans, sont impliqués à des degrés divers dans cette équipée sauvage survenue en novembre et décembre 2007.



Baptisé le "gang des barbares orléanais" par les médias locaux, le trio risque la réclusion à perpétuité. 



Le verdict est attendu jeudi 22 septembre.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité