Procès de la récidive - Perpétuité pour Da Cruz

La cour d'assises de l'Essonne a condamné à la peine maximale de réclusion à perpétuité Manuel Da Cruz

Par Ch.L et A.L

video title

video title

Evry (91): ouverture du procès de Manuel Ribeiro A

La cour d'assises de l'Essonne a condamné mardi à la peine maximale de réclusion

à perpétuité avec 22 ans de sûreté Manuel Da Cruz, reconnu coupable du viol et de l'assassinat en septembre 2009 de Marie-Christine Hodeau, la "joggeuse de Milly-La-Forêt".

Un suivi socio-judiciaire, pendant dix ans après son éventuelle libération, a également été prononcé à son encontre, avec une peine de trois ans d'emprisonnement si les obligations ne sont pas respectées.

L'avocat général avait également requis le réexamen éventuel de sa situation à la fin de la peine de sûreté pouvant déboucher sur une rétention de sûreté, qui n'a pas été prévue par la cour.

Manuel Da Cruz, 47 ans et gardien d'une propriété privé à Echilleuses dans le Loiret à l'époque des faits, comparaissait depuis le 2 novembre devant la cour d'assises de l'Essonne pour l'enlèvement, le viol et le meurtre de Marie-Christine Hodeau.

Marie-Christine Hodeau, 42 ans, avait été enlevée alors qu'elle faisait son jogging près de Milly-la-Forêt. Enfermée dans le coffre de la voiture de son ravisseur, elle avait utilisé son téléphone portable pour avertir de son enlèvement. En vain. Son corps dénudé avait été retrouvé caché sous des branchages deux jours plus tard.

Déjà condamné pour le viol d'une adolescente en 2002, Manuel Da Cruz était sorti de prison en 2007.

Le destin tragique de Marie-Christine Hodeau, avait bouleversé l'opinion et mobilisé le gouvernement sur la récidive.

Sur le même sujet

Les + Lus