Sale temps pour les arboriculteurs du Loiret

Les mauvaises conditions climatiques ont eu raison de 80 à 100% des récoltes des arboriculteurs.

Par Ch.Launay et A.Lepage

A la mi-avril, les températures sont descendues jusqu'à moins 6 degrés. Conséquence, sur les 800 tonnes de cerises habituellement cueillies dans le Loiret, 100 seulement devraient arriver sur les marchés.


C'est aussi une mauvaise nouvelle pour les cueilleurs saisonniers. Ils étaient 500 l'année dernière. Les arboriculteurs estiment qu'il y en aura 50 maximum cet été. 


Du côté des poires, la situation n'est guère plus encourageante. C'est la portion congrue. Abîmés par le gel, les fruits ne pourront pas être vendus au consommateur. Alors pour limiter la casse, certains arboriculteurs ont trouvé une parade à cette calamité : ils transformeront leurs maigres récoltes en eau de vie.
 

Sur le même sujet

Réaction de Marc Sarreau après sa victoire sur le Tour de Vendée

Les + Lus