Sécheresse : de nouvelles dispositions

© France 3 Limousin
© France 3 Limousin

Les prélèvements devraient être plus équitables dans tous les secteurs traversés par la nappe de Beauce.

Par YLB

Pompez de façon équitable, c’est le message de Michel Camux, préfet coordonnateur de la nappe de Beauce, aux représentants de la profession agricole réunis jeudi à Orléans, dans le cadre de la gestion de la prochaine campagne d’irrigation.

Dans un souci d’équité entre les 3.300 irrigants de la nappe de Beauce et à la demande des exploitants, Michel Camux accepte la mise en place d’un plafonnement des écarts entre les différents secteurs. En Beauce centrale, et en Beauce blésoise, une suspension des prélèvements pour l’irrigation de 24 heures par semaine sera mise en place si deux rivières sur les cinq de référence dépassent leur débit de crise. Si trois rivières sur les cinq atteignent leurs débits de crise, les restrictions seront portées à 48 heures par semaine en Beauce centrale.

Sur le même sujet

Les + Lus