SOS Vierzon

La ville de Vierzon souffre d'un manque d'attractivité qui l'entraine vers un lent déclin.

Par Ch.Launay et J.P Aubry

En 15 ans, la population de la sous-préfecture du Cher a chuté de 20%, passant de 35 000 à 28 000 habitants. Dans l'hyper-centre, plus de cinquante commerces ont fermé, une vingtaine rien que dans l'artère principale.



Raisons invoquées de cette désertification : l'ouverture en 2010 du centre commercial l'Orée de Sologne et de ses treize enseignes qui ont détourné les Vierzonnais du centre ville et de ses petits commerces. Mais pas seulement. Le manque de création d'entreprises, le chômage et la baisse des investissements publics sont aussi cités comme facteurs aggravants du déclin de Vierzon. Avec pour conséquence directe, des agences immobilières qui ont de plus en plus de mal à vendre leurs biens.

Pour enrayer cette spirale infernale, la ville de Vierzon s'est engagée dans une politique d'embellissement de son centre en obligeant les propriétaires à retaper leurs immeubles en échange d'une défiscalisation.

Sur le même sujet

Les + Lus