• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Steco Power retrouve de l'énergie

Opération escargot à Outarville ( Loiret) en ce moment, menée par les salariés de l'entreprise Steco Power, fabricant de batteries automobiles. / © France 3 Centre
Opération escargot à Outarville ( Loiret) en ce moment, menée par les salariés de l'entreprise Steco Power, fabricant de batteries automobiles. / © France 3 Centre

Avec près de 3 millions d'euros injectés, l'activité du dernier fabricant français de batteries va pouvoir continuer

Par F.B

video title

Steco Power retrouve de l'énergie (45)

Le tribunal de commerce d'Orléans a validé vendredi 2 mars le plan de continuation de Steco Power, dernier fabricant français de batteries pour automobiles. Un tiers des salariés vont être licenciés.

Le tribunal de commerce d'Orléans a entériné vendredi 2 mars le plan de continuation de l'usine d'Outarville dans le Loiret.

Le dernier fabricant français de batteries au plomb pour automobiles est donc fixé sur son sort après neuf mois de redessement judiciaire.

L'entreprise, créée en 1964, a fortement souffert de la concurrence étrangère, notamment celle des pays d'Europe de l'Est. Elle avait récemment perdu un important contrat avec PSA, précipitant la procédure judiciaire.

C'est le principal actionnaire, un fond de prévoyance alsacien, qui a réinjecté près de 3 millions d'euros. Mais les salariés n'en sortent pas indemnes : un tiers vont être licenciés et partiront avec une prime de 8000 euros. Les 120 restants reprendront le travail lundi 5 mars.

Cliquez sur la vignette à gauche pour écouter la réaction d'un délégué syndical.

Sur le même sujet

"BatOloire" : le transport atypique de l'été à Orléans

Les + Lus