Un plan d'aide de 25 M d'euros pour les maraîchers

Le besoin d'aide est urgent car beaucoup de producteurs de fruits et légumes sont dans une situation catastrophique.

Par Ch.Launay

video title

Plan d'aide : réactions des producteurs de légumes

La Sopa à Sandillon (45) représente une vingtaine de produits de légumes du Loiret et de l'Yonne. Plus important producteur de concombre national, la Sopa dit avoir perdu beaucoup d'argent et de production avec la crise de cette été. Selon ses responsables, le plan d'aide est très insuffisant.

Après la crise liée à la bactérie E-coli en Allemagne et à la sécheresse qui a sévi au printemps, les maraîchers, producteurs notamment de tomates, de concombres et de pêches-nectarine, ont dû faire face à une chute des prix de vente dûe à une récolte abondante et à une concurrence étrangère accrue.



Mercredi, après avoir rencontré les représentants de la filière, le ministre de l’Agriculture leur a annoncé un plan d'aide de 25 millions d'euros.

Quinze millions sont destinés à alléger directement les trésoreries, sous la forme de prises en charge des intérêts des prêts à long terme ou encore de report de cotisations sociales. 

L'autre partie de l’enveloppe servira à moderniser la filière : replanter des vergers, construire de nouvelles serres, former les producteurs ou aider les entreprises à se regrouper pour peser plus face à la grande distribution.

Cette aide suffira-t-elle à sauver la filière ? Certains maraîchers l'estiment d'ores et déjà insuffisante et taxent même le plan d'aide de "minable". (voir l'article sur europe1.fr)

voir le reportage à gauche chez un producteur de fruits et légumes du Loiret

Sur le même sujet

Florian Truchot, vise le plus haut niveau international en natation

Près de chez vous

Les + Lus