• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Vers une cantonale partielle à Montargis ?

Le conseil d'Etat envisage de rappeler les électeurs aux urnes.

Par Xavier Naizet

En mars 2011, la victoire de Viviane Jehannet (UMP) face au FN David Bailleul avait été nette. De même que sa qualification pour le 2e tour. Mais le résultat très serré entre ses autres adversaires du 1er tour a conduit Jacques Reboul à déposer un recours.

Le candidat du Front de gauche n'avait été devancé par celui du Front National (et donc éliminé) que d'une voix. 694 contre 693 tandis que le candidat des Verts Jean-Luc Burgunder avait obtenu un total de 689.

Or, pendant la campagne, la mairie de Montargis avait diffusé une plaquette faisant la promotion du bilan de l'équipe municipale (à laquelle appartient Mme Jehannet) et critiquant celui de l'équipe précédente (à laquelle appartenait Jacques Reboul).

Compte tenu des résultats très serrés du 1er tour, le candidat du Front de Gauche avait donc saisi le tribunal administratif d'Orléans qui l'avait débouté. Mais selon La République du Centre, le Conseil d'Etat, saisi ensuite, s'apprêterait à prendre une décision différente. Son rapporteur qui est souvent suivi au moment de la décision finale estime que "la plaquette bilan est constitutive d'une propagande électorale."

Si cette position est confirmée (dans quelques jours, la décision...), l'élection serait donc annulée et les électeurs du canton de Montargis pourraient retourner aux urnes cet automne. 

Sur le même sujet

Sécurité et effectif policier sur Tours

Les + Lus