• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

#ClimateStrike : nouvelle grève des jeunes pour le climat vendredi 24 mai à Blois, Tours, Chartres et Bourges

Les lycéens se mobilisent à nouveau dans la région le 24 mai pour le climat / © Grégoire Alcalay
Les lycéens se mobilisent à nouveau dans la région le 24 mai pour le climat / © Grégoire Alcalay

Lycéens et étudiants se donnent à nouveau rendez-vous pour le climat vendredi 24 mai. Á Blois (Loir-et-Cher), à Tours (Indre-et-Loire), à Chartres (Eure-et-Loir) et à Bourges (Cher), les jeunes vont se mobiliser, tout comme dans les plus grandes villes de France et du monde. #ClimateStrike

Par Elsa Cadier

 


Le #ClimateStrike ou "la grève pour le climat" pour sauver la planète

La "grève scolaire pour le climat", la "grève de la jeunesse pour le climat", ou encore le "Climate Strike" est un mouvement international d’élèves quittant leur école le vendredi ou le jeudi pour participer à des manifestations en faveur de l’action climatique. Initié par Greta Thunberg, une Suédoise de 16 ans, avec Fridays For Future, le vendredi 24 mai, marquera la deuxième action internationale. Depuis août dernier, Greta Thunberg mène une grève du climat. Tous les vendredis, elle sèche les cours et proteste devant le parlement de son pays. Elle est devenue célèbre à la Cop24 où elle a exhorté les adultes de la planète à se réveiller. Le 14 mars 2019, à l'occasion de la première manifestation,  une plainte pour "inaction climatique" qui a été déposée à Paris contre l'Etat français par quatre ONG soutenues par plus de 2 millions de pétitionnaires. 
 

ClimateStrike #2 vendredi 24 mai

Vendredi 24 mai, ils seront à nouveau dans la rue pour manifester partout en France. Le mouvement citoyen s'est généralisé dans beaucoup de pays : 4608 points de "grèves pour le climat" ont été enregistrés pour vendredi 24 mai et ce dans plus de 112 pays. En France, 317 lieues ont été répertoriés. En région Centre-Val de Loire, des jeunes ont prévu de se rassembler à Blois (Loir-et-Cher), à Tours (Indre-et-Loire), place Jean Jaurès à 9h30, à Bourges (Cher), place Séraucourt à10h00, à Chartres (Eure-et-Loir), place des Épars à 14h00. Déjà en mars, 2.000 lycéens et étudiants avaient manifesté à Tours en Indre-et-Loire. Ils étaient une centaine à Orléans dans le Loiret.

 

Les principaux objectifs des "grèves pour le climat" ? 

Avant tout, les jeunes cherchent à attirer l'attention sur les dérives de la politique climatique et à se faire entendre pour pousser les politiques à prendre des mesures urgentes pour la protection du climat. Le respect de l'accord de Paris devrait en particulier être assuré.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Maltraitance animale : l'ours Mischa soigné en urgence au refuge de

Les + Lus