Gwendal, 17 ans, raconte ses deux jours de tournage à Blois pour la série "Capitaine Marleau"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Romane Sabathier
Corinne Masiero lors du festival du film francophone d'Angoulême. Photo d'illustration
Corinne Masiero lors du festival du film francophone d'Angoulême. Photo d'illustration © Franck Castel / MAXPPP

Le jeune homme, scolarisé au lycée François Villon de Beaugency, revient sur son expérience de figurant sur le tournage de Capitaine Marleau. Depuis une chose est sûre : il s'orientera vers l'audiovisuel.

"Ma famille était très contente car selon eux, c'était une chance d'être figurant dans une série connue nationalement". Gwendal Decarrière, 17 ans, est en première générale au lycée François Villon, à Beaugency (Loiret). Il y a plusieurs semaines, ses parents repèrent une annonce de casting sur Facebook pour la série Capitaine Marleau, diffusée sur France 3 depuis 2015. Qui plus est, le jeune homme est fan de la série et fait du théâtre depuis l'âge de 6 ans. Il s'est donc rendu sur le site Internet casting centre, a postulé pour devenir figurant.

Dans cette série, Corinne Masiero incarne la capitaine de gendarmerie excentrique, à l'instinct de chasseur pour guetter et surprendre ses "proies" à l'improviste. "J'adore le caractère de Marleau, qui est aussi drôle que décontractée. Je passe un bon moment à chaque fois que je la regarde et que j'aime découvrir les différents acteurs présents" raconte le lycéen.

L'expérience conquit le jeune homme : il travaillera dans l'audiovisuel

"Quand je suis arrivé mercredi, l'ensemble de l'équipe s'est présentée . On a fait les essayages, puis nous sommes allés tourner sur un terrain de basket. Je jouais un supporter d'équipe de basket avec plusieurs autres figurants. C'était quelque chose de vraiment simple" raconte le jeune homme, sans une certaine joie dans sa voix. C'est là qu'il a pu voir pour la première fois Corinne Masiero, Bénabar et Nolwenn Leroy. "Je ne sais comment l'épisode sera monté, mais lors de cette scène j'étais proche d'elles donc il y a des chances que l'on me voit". Journée de tournage terminée, Gwendal rentre chez lui des étoiles plein les yeux. Il est alors recontacté par l'équipe de la série : il reviendra le lendemain.

De retour sur les lieux, il endosse le rôle d'un élève circulant dans le lycée horticole de Blois. "J'ai dû attendre jusqu'à la fin de la journée au cas où l'équipe de tournage aurait besoin de nous et ça n'a pas été le cas". Mise à part cette légère ombre au tableau, le lycéen est ravi de cette expérience et espère déjà faire d'autres castings. "Tout ce qui se rapporte au monde artistique me plait. C'était vraiment intéressant de voir les caméramans et tout le matériel avec lequel ils bossaient. J'ai encore plus envie de travailler dans l'audiovisuel après ça, pourquoi pas en tant que présentateur".

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.