Des tags “anti-flics” découvert à Blois

A Blois, les forces de police visées par des tags insulants - Photo d'illustration / © L'ALSACE/MAXPPP
A Blois, les forces de police visées par des tags insulants - Photo d'illustration / © L'ALSACE/MAXPPP

Des maisons et des voitures du voisinage ont servi de support à des tags insultants envers les forces de l'ordre.

Par Yacha Hajzler

Les voitures et les maisons du quartier Vienne, à Blois, ont servi de support bien malgré elles. Le matin du 26 avril, une quinzaine de tags "anti-flics" ont été découverts, réalisés au cours de la nuit précédente. 

Selon nos confrères de France Bleu, les injures visaient essentiellement la Brigade Anti-Criminalité, la BAC, l'unité dont on dit pudiquement qu'elle est envoyée "au contact" dans les quartiers classés "sensibles". D'autres inscriptions visaient aussi des officiers de police. Quelques jours plus tôt, les policiers de Blois avaient déjà été pris à parti et visés par des jets de pierre

La préfecture a réagi dans un communiqué, faisant part "de son indignation quant à ces lâches attaques". Le préfet a également témoigné "son entier soutien aux policiers" de la DDSP du Loir-et-Cher, et "sa confiance totale en l'ensemble des forces de sécurité". 

 

Sur le même sujet

Tout le monde peut prendre sa place

Les + Lus