REPLAY. Chaumont-sur-Loire : des innovations inspirées de la nature à l’occasion du festival international des jardins

Quand la nature devient source de création. Le biomimétisme, c'est le thème de l'édition 2021 du Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire. Une émission spéciale à découvrir sur ce sujet, le dimanche 4 juillet à 15h15 sur France 3 Centre-Val de Loire.

Le biomimétisme, c'est le thème choisi par le Domaine de Chaumont pour l'édition 2021 du Festival international des jardins. L'occasion de s'intéresser à ces innovations scientifiques clairement inspirées de ce qu'offre la nature.

Je ne suis pas un scientifique, mais à l’évidence, certains chercheurs méritent un prix Nobel. Franck Zal en fait partie. Les petits serpentins de sable sur les plages de l’Atlantique n’ont plus de secret pour lui. Il a percé le mystère de l’Arénicole.

Souvent, la solution est sous nos yeux, mais nous n’avons pas la bonne démarche, on ne se pose pas les bonnes questions.

Franck Zal

Ce ver marin est en apnée durant 6 heures, soit le temps d’une marée. Il respire sous l’eau à marée haute, puis retient sa respiration à marée basse. Mais comment fait-il ?

"Dans la nature, ça marche ou ça ne marche pas et si ça ne fonctionne pas, ça disparait. Ce ver existe depuis 450 millions d’années, il a tout connu et s’est adapté".

À titre de comparaison, la présence de l’homme sur Terre remonte à 3 millions d’années. L’hémoglobine de ce ver transporte 40 fois plus d’oxygène que l’hémoglobine humaine. Cette réserve phénoménale n’est pas la seule qualité du ver Arénicole. Il est également donneur universel car son hémoglobine est à 95% identique à celle de l’homme et n’a pas de type sanguin. Cette découverte cruciale permet à un organe transplanté de continuer à être abreuvé en oxygène là où avant il était en ischémie, c’est-à-dire privé d’oxygène.

Franck Zal a fondé Hemarina et après 15 ans de recherches et développement, il est passé au stade industriel et produit ces vers dans une ferme aquacole sur l’île de Noirmoutier.

Le présent et le passé éclairent l’avenir

Dans la catégorie "je m’adapte à toutes les contraintes", l’os fait partie de ces champions invisibles aux multiples qualités. Il utilise la bonne quantité de matériaux pour un maximum de résistance, "il fait mieux que la structure édifiée par l’intelligence artificielle" précise Alexandra Houssaye. Directrice de recherches au CNRS, la paléo-biologiste du muséum d’histoire naturelle étudie leur forme et leur fonction. Cela permet de comprendre comment à l’époque des dinosaures un diplodocus de 15 tonnes et 30 mètres de long pouvait se déplacer.

Alors quand la biologie inspire la mécanique, cela permet à des scientifiques de créer des pièces d’avion ultralégères et résistantes.

Le biomimétisme, une arme de paix

En novembre 2015, les attentats islamistes du Bataclan font plus de 90 victimes. L’émotion est planétaire. Alain Fuchs, alors Président du CNRS, adresse un courrier poignant et responsable aux chercheuses et chercheurs. En fonction de leur domaine de compétences, il les invite à proposer leurs travaux pour lutter contre cette violence aveugle.

À l’université de Tours, Jérôme Casas a un domaine de prédilection, les antennes des insectes. Ces capteurs hors pair sont hyper sensibles. Spécialiste de biologie animale et de génétique, l’enseignant chercheur travaille alors à la détection des explosifs. Il mène ses travaux en collaboration avec le site du Commissariat à l’Énergie Atomique de Monts. Impossible de vous en dire plus, car ses travaux sont classés secret défense.

La curiosité est une très belle qualité

Un bateau propulsé par un moteur imitant l’ondulation des nageoires, une canne à ultrasons pour non-voyants similaire au radar des chauves-souris, des couches méga-absorbantes inspirées de la chaire de la méduse... Toutes ces innovations et bien d’autres sont à découvrir dans l’album élaboré par Alain Renaudin et son équipe de Biomim'expo. La 6ème édition de ce grand rassemblement du biomimétisme et des innovations bio-inspirées se déroulera en octobre à Paris.

Et si vous aussi vous avez une idée qui vous semble incroyable et que vous souhaitez la développer, vous pouvez contacter, entre autre, deux entités qui structurent la filière du biomimétisme en France et qui sont dédiées à son déploiement. Le cabinet Myceco et  le Ceebios, centre d'études et d'expertises, accompagnent les porteuses et porteurs de projets dans tous types d'activités, de la biologie à l'agriculture en passant par le design, la chimie ou l'urbanisme.

Et si vous aussi vous avez une idée qui vous semble incroyable et que vous souhaitez la développer, vous pouvez contacter le Ceebios. Le centre d’études et d’expertises dédié au déploiement du biomimétisme accompagne les porteuses et porteurs de projets dans tous types d’activités, de la biologie à l’agriculture en passant par le design, la chimie ou l’urbanisme.

Emission spéciale sur France 3 à voir en replay

A l’occasion du Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire, France 3 Centre-Val de Loire consacre une émission spéciale à ce thème du biomimétisme. "La nature nous inspire", un programme préparé et présenté par Laurent Debesse et Éloïse Bruzat. Vous découvrirez des innovations scientifiques, de la musique et des jardins extraordinaires. Première diffusion à la TV le dimanche 4 juillet 2021 à 15h15 sur votre télé régionale et à retrouver sur la plate-forme france.tv.

Avec Eloïse, nous découvrons 4 jardins :
- "L'autre rive" avec Manon Cadoux, paysagiste conceptrice
- "Retour aux racines" avec Julien Truglas, architecte-paysagiste
- "La termitière" avec Chantal Colleu-Dumond, directrice du Domaine de Chaumont-sur-Loire
- "Le jardin zèbre", avec Stanislas Jung, paysagiste

Laurent reçoit 4 scientifiques qui présenterons leurs innovations biomimétiques :
- Jérôme Mougel, directeur général Odyssée HydroEthics
- Johann Fournil, directeur de la communication pour M2i life sciences
- Nicolas Vernoux-Thélot, architecte - fondateur du cabinet IN SITU
- Guillian Graves, fondateur du cabinet de design Big Bang Project

Enfin, des artistes de la région Centre-Val de Loire ou des Pays de la Loire viennent ponctuer l'émission de respirations musicales : Grande, Saan, Sébastien Soulès et Labotanique

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
à l'antenne vos rendez-vous jardins nature festival sorties et loisirs innovation