• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Loir-et-Cher : deux éleveuses au secours des femmes battues

© F3
© F3

Eleveuses dans le Loir-et-Cher, Christel et Agnès ont le projet de créer un refuge pour les femmes agricultrices victimes de violences conjugales.  Elles viennent de lancer un financement participatif sur la plateforme Bluebees pour agrandir leur cheptel. 
 

Par F3 CVDL

C'est un projet original, social et solidaire dans lequel se sont lancées à Billy-en-Sologne deux éleveuses. Christel et Agnès souhaitent faire de leur ferme un refuge pour les femmes battues. Un sujet qu'elles connaissent trop bien. Elles-mêmes ont subi les coups de leur conjoint. Quand Christel a rencontré Agnès sur un site pour agricultrices, elle a très vite décidé de l'aider. Elle est allée la chercher avec ses enfants à 500 km du Loir-et-Cher. Depuis trois mois, Agnès peut souffler.  

"Ces femmes victimes de violence conjuguale ont les plus grandes difficultés à partir de chez elles. Elles sont sous dépendance affective, financière. Elles se sentent souvent très seules, l'entourage n'étant pas toujours en capacité de les aider. "

Pour accueillir d'autres femmes, elles ont l'intention de construire plusieurs maisons sur la ferme des Simonnières . Pour ça, Christel et Agnés veulent agrandir leur cheptel, acheter 50 chèvres de plus pour vendre davantage de fromages.  

"Nous souhaitons également mettre en avant l'agriculture au feminin avec un projet à orientation sociale, type jardins de Cocagne, mais orienté fromages de chèvres et pourquoi pas plantes médicinales, maraichage, miel et/ou filage de laine.... Les activités participatives à la ferme permettront aux femmes et enfants victimes de violences conjugales de lâcher prise et se ressourcer..
 
Une cagnotte a été ouverte sur le site Blue Bees intitulée "Les chèvres rient pour les grands et les petits". 
L'objectif est de récolter 25 000 euros pour commencer... 

reportage à Billy-en-Sologne par M.Rondonnier et Guillaume Soudat
 

 

Sur le même sujet

Ce que j'aime dans le mandat de Maire...

Les + Lus