• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Loir-et-Cher : Villebout célèbre les 75 ans du camp qui a sauvé 152 aviateurs alliés

Raymond Worrall, vétéran britannique de 90 ans, à Villebout, où il a été recueilli en juillet 1944. / © GUILLAUME SOUVANT / AFP
Raymond Worrall, vétéran britannique de 90 ans, à Villebout, où il a été recueilli en juillet 1944. / © GUILLAUME SOUVANT / AFP

Maquis devenu camp d'accueil à la demande des alliés, il était situé à 300 mètres d'un stock de munitions allemand... 

Par Avec AFP

Le village de Villebout, dans le Loir-et-Cher, commémore ce week-end les 75 ans d'un camp qui a sauvé 152 personnes entre mai et août 1944.
 

Le maquis de Bellande


Tout est parti d'une poche de résistance, un maquis caché dans la forêt de Bellande, ironiquement situé à 300 mètres d'un stock de munitions allemand. 

Les Alliés, avertis de la création de ce maquis, avaient envoyé deux émissaires membres de la Résistance - Maurice Clavel et Sylvia Monfort - pour proposer de le transformer en camp d'accueil. Entre mai et août 1944, plus d'une centaine d'aviateurs et quelques fantassins sont arrivés, guidés par le réseau Comète, mis en place pour récupérer avant les Allemands les aviateurs abattus.

Certains ont été soignés dans une maison du village, les autres ont été séparés en deux camps en raison de leur nombre, les deux solutions leur évitant un périlleux voyage vers l'Espagne. Ils en sont repartis en août 1944 à l'arrivée des troupes alliées dans la région.
 

Deux jours de festivités


Depuis 1967, une stèle rend hommage à la mémoire de ce camp et de ceux qui l'ont fait vivre. "C'est un monument aux vivants", souligne Joel Bellein, un journaliste qui a recueilli les derniers témoignages directs sur ce camp.

Le maire et les habitants de Villebout célèbreront samedi et dimanche la mémoire de ce maquis, en présence des ministres Jacqueline Gourault et Marc Fesneau. "Ce n'est pas une vieille histoire", a déclaré le maire Emmanuel Granger affirmant que tous les habitants de la commune parlent de cet épisode de la Deuxième Guerre mondiale. Lors du 70e anniversaire, en 2014, 2.500 personnes avaient assisté aux cérémonies.

Le village, qui compte 141 habitants, prévoit deux jours de festivités : des scouts ont reconstitué l'ancien camp, des passionnés ont annoncé leur venue en véhicules d'époque, des sauts de parachutistes et un bal, avec un programme musical de l'époque sont prévus.
 

Sur le même sujet

Jean-Dominique Bosq - Directeur des Opérations des Parfums Christian Dior

Les + Lus