Cet article date de plus de 4 ans

Dordives (45) : le personnel de l'Ephad tire la sonnette d'alarme

Les pannes récurrentes de la chaudière de la maison de retraite de Dordives (45) ont conduit le personnel à un mouvement de grève. Sans eau suffisamment chaude, la toilette des pensionnaires est réalisée à l'ancienne : avec des bassines d'eau chauffée en cuisine.
A l'Ephad de Dordives (45), par manque d'eau courante chaude, la toilette des pensionnaires est faite à l'aide de bassine dont l'eau est chauffée en cuisine.
A l'Ephad de Dordives (45), par manque d'eau courante chaude, la toilette des pensionnaires est faite à l'aide de bassine dont l'eau est chauffée en cuisine. © FTV
Jusque-là, le personnel de l'Ephad de Dordives (45) réglait ses problèmes quotidiens en interne. Mais avec les pannes récurrentes de chaudière, la situation est devenue à ce point critique qu'il tire la sonnette d'alarme.

Sans eau suffisamment chaude, impossible selon le personnel de donner une douche aux pensionnaires. La toilette est réalisée à l'ancienne : avec des bassines d'eau chauffée en cuisine.

Epuisé par les conditions de travail, le personnel a organisé un mouvement social qui a été suivi à 93 %.

Pour l'instant, la situation n'est pas totalement réglée et le personnel affirme se sentir abandonnés par les instances de tutelle.
durée de la vidéo: 01 min 41
Ephad de Dordives (45) : le personnel tiire la sonnette d'alarme ©France 3 Centre-Val de Loire

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
retraites économie génération senior société