Jeux Olympiques : Pauletta Foppa et les handballeuses en finale, les basketteuses à la quête du bronze

Publié le

Avec la pivot loirétaine Pauletta Foppa, l’équipe de France féminine de handball file en finale après avoir remporté leur match face à la Suède ce vendredi, aux Jeux Olympiques de Tokyo. En revanche, les basketteuses, qui comptent des Berruyères, se sont inclinées en demi-finale face au Japon.

Il y a cinq ans, elles mettaient autour de leur cou la médaille d'argent. Dimanche prochain, elles tenteront de décrocher l’or ! Les handballeuses françaises ont gagné leur ticket pour la finale ce vendredi après un match serré face aux Suédoises, qu'elles ont finalement battu 29 à 27.

Menées pendant le premier quart d'heure, les Bleues se sont toutefois ressaisies et ont pris l'avantage à dix minutes de la fin de la première période, qu’elles ont terminée avec un but d'avance (15-14).

Au retour de la mi-temps, les joueuses d'Olivier Krumbholz ont pu compter sur leur pivot, Pauletta Foppa (en photo de couverture), née à Amilly (Loiret) et qui a fait ses débuts au club de handball de Montargis. Grâce Zaadi, meilleure marqueuse de la rencontre avec sept buts, et la gardienne Cléopâtre Darleux ont aussi su faire la différence.

Elles rejoignent ainsi en finale les autres équipes masculines de France : celle de hand, de basket et de volley. Elles affronteront soit les Russes, championnes olympiques en titre face auxquelles elles s’étaient inclinées à Rio, soit les Norvégiennes, championnes du monde en titre. Vont-elles réaliser l’exploit ?

Déception pour les basketteuses

Les autres féminines attendues en demi-finale ce vendredi étaient les basketteuses, dont cinq sont licenciées au Tango Bourges Basket : Alix Duchet, Sarah Michel, Iliana Rupert, Endy Miyem et Alexia Chartereau.

La première période était serrée face au Japon. Après avoir collé au score, l'équipe nippone a finalement creusé un peu l'écart dans les dernières minutes, avec sept points d'avance à la mi-temps (41-34).

Au retour des vestiaires, les Françaises n'ont pas réussi à changer la donne et ont subi une descente aux enfers face à des Japonaises solides et efficaces à trois points. Ces dernières se sont finalement imposées 87 à 71, et rencontreront les Etats-Unis en finale dimanche prochain.

Les Bleues doivent désormais se remobiliser pour aborder la petite finale face à la Serbie avec un objectif : décrocher le bronze. Rendez-vous demain (samedi 7 août) à 9 heures (heure française).