Les boulangers artisanaux obligés de fermer un jour par semaine demandent justice

© France 3 Centre-VDL
© France 3 Centre-VDL

Les boulangers ont pour obligation de fermer leurs boutiques une fois par semaine dans cinq départements sur six dans la région. Mais dans le secteur des boulangeries industrielles et la grande distribution, la loi n’est pas toujours respectée.

Par A.B.

Les boulangers artisanaux demandent à l'Etat de faire respecter la loi. Dans la région, cinq départements sur six sont concernés par un arrêté préfectoral de 1995 qui demande aux points de vente de pain de fermer une journée par semaine. Seul le département de l’Eure-et-Loir n’est pas concerné.

Pourtant, l’arrêté n’est pas respecté par certaines boulangeries industrielles ou grandes surfaces qui encourent jusqu'à 1500 euros d'amendes en cas d'infraction. Les boulangers artisanaux demandent au préfet de faire respecter la loi.

24h de repos imposées


Les boulangeries doivent cesser la vente de pain 24h par semaine, mais nombre d'entre elles ne peuvent pas faire autrement faute de salariés. Seules 5% des boulangeries ont les moyens de ne pas fermer une journée pour que le personnel se repose, soit les chaînes de boulangeries et les boulangeries industrielles. Contactées par France 3 Centre-Val de Loire, elles n'ont pas souhaité réagir.

Reportage dans le Loiret, à la rencontre de boulangers artisanaux.
Les boulangers artisanaux obligés de fermer un jour par semaine demandent justice
Intervenants : Thierry Villard, Président de la chambre patronale de la boulangerie du Loiret ; Benoît Picot, boulanger. Reportage : Mélanie Trachsler et Fabienne Marcel

 

Sur le même sujet

Musée Girodet à Montargis : un musée rénové (épisode 1/4)

Les + Lus