• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Loiret : “Bienvenue dans mon jardin au naturel” ce week-end

Coquelicot. Opération Bienvenue dans mon jardin au naturel / © Pixabay
Coquelicot. Opération Bienvenue dans mon jardin au naturel / © Pixabay

Loiret Nature Environnement organise ce week-end dans le Loiret l’opération «Bienvenue dans mon jardin au naturel ». L’idée est de permettre aux visiteurs de découvrir les jardins de particuliers qui ne sont pas ouverts à la visite en temps normal.

Par Isabelle Racine

Vous aimez la nature, vous aimez les beaux jardins, vous jardinez en amateur ? L'opération "Bienvenue dans mon jardin au naturel" organisée par Loiret Nature Environnement est pour vous. Elle se déroule se week-end : des jardiniers amateurs ouvrent les portes de leur jardin. C’est l’occasion pour eux de partager avec les visiteurs leur petit coin de paradis qu'ils bichonnent et entretiennent avec amour mais aussi de montrer leurs pratiques de jardinage au naturel. Le visiteur pourra, quant à  lui, glaner des conseils. Voilà pour le concept.

Les pesticides de synthèse sont interdits pour les particuliers depuis début 2019

Jardiner sans produits chimiques est devenue une pratique indispensable : les pesticides de synthèse, comme le glyphosate, sont interdits pour les particuliers depuis le 1er janvier 2019.
Ces jardiniers qui ouvrent leurs portes n’ont pas attendu cette date fatidique pour jardiner et cultiver… autrement. C’est le cas du jardin de Stéphane et Jacqueline du côté de Boiscommun. Ils ont acquis il y a 13 ans un espace de 3 000 m2 et en ont fait un jardin à la fois ornemental et nourricier. Des roses, des fleurs, des arbustes mais aussi des légumes et un espace sauvage pour sauvegarder les insectes et la biodiversité. Ici, pas d’intrant, pas de pesticide, pas d'insecticide. Aucun produit chimique. Depuis leur arrivée, ils ont fait le choix du naturel et adapté leur façon de jardiner en pratiquant la permaculture. Par exemple, ils ne retournent pas la terre, ne labourent pas car, pour eux, les vingt premiers centimètres sont très importants pour préserver et garder la "richesse" de la terre.

Stéphane a coutume de dire que le jardinage, pour lui, c’est une passion.

Quand j’ai les mains dans la terre, je ne pense plus à rien. C’est un très bon déstressant.

Durant ces deux jours, Stéphane aura à cœur, avec son épouse, de montrer leurs bonnes pratiques, donner des conseils et répondre aux questions des visiteurs.

Jardin petit ou grand, jardin privé, particulier ou partagé, 39 espaces seront ouverts samedi 15 et dimanche 16 juin dans le Loiret.


 

Sur le même sujet

Le doublement du pont de Jargeau fait toujours débat

Les + Lus