Loiret : décès de trois résidents d'un EHPAD après la découverte d'un cluster

Trois personnes âgées de l'EHPAD La Lilardière de Meug-sur-Loire (Loiret) sont décédés du Covid-19, après la découverte d'un foyer de contamination. 

Main d'une résidente dans un EHPAD - Photo d'illustration
Main d'une résidente dans un EHPAD - Photo d'illustration © PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP
Trois habitants de l'EHPAD la Lilardière, à Meung-sur-Loire (Loiret) sont décédés du Covid-19. Un premier patient a succombé lundi 19 octobre tandis que les deux autres sont morts dans la nuit du mardi 20 au mercredi 21 octobre, l'un au sein de l'établissement, l'autre au centre hospitalier régional d'Orléans.

La résidence était qualifié de cluster depuis lundi 19 après la découverte de 65 cas de Covid-19 au sein de l'établissement. 58 d'entre eux sont des résidents, pour la plupart asymptomatiques. Les neuf autres cas concernent des employés de la maison de retraite et font l'objet d'un arrêt de travail.   

Le virus introduit par une personne extérieure


D'après nos confrères de France Bleu Orléans, le directeur régional de Korian en Centre-Val-de-Loire, Didier Valogne, parlait samedi 17 octobre d'une "situation maîtrisée" dans la résidence. L'enquête de l'ARS a par ailleurs confirmé que le virus avait été introduit par une personne extérieure à l'établissement entre le 5 et le 11 octobre.

L'un des responsables du service presse nous détaille la prise de mesures pour stopper la propagation de l'épidemie : les visites ne sont plus autorisées et des renforts sont venus en aide aux équipes de soin. Les résidents contaminés sont quant à eux placés à l'isolement. Des traitements adéquats ont été administrés aux patients dès les premiers symptômes, pour éviter une aggravation de leur état, a affirmé la même source. 
 


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société