Cet article date de plus de 4 ans

Montargis : "Vélove" veut promouvoir le vélo dans l'agglomération

L'association "Vélove", créée en juin dernier, soutient l'utilisation du vélo dans l'agglomération montargoise. A la fois comme moyen de transport quotidien et pour les loisirs. Alors, Montargis, future "Venise du vélo" ?
Guillaume et Hyacinthe Sampé, co-fondateurs de l'association Vélolove Montargis.
Guillaume et Hyacinthe Sampé, co-fondateurs de l'association Vélolove Montargis. © FTV
Se déplacer à vélo en ville ne se révèle pas toujours une partie de plaisir. 

A Montargis (45), l'association Vélove a été créée en juin dernier pour promouvoir l'utilisation du 2-roues. 


Montargis, future "Venise du vélo"

La création de l'association est devenue "une évidence" lorsque certains aménagements réalisés dans leur secteur se sont révélés, à leurs yeux, peu adéquats.

"La nécessité d'accompagner les pouvoirs publics et les collectivités apparaît primordiale, tant pour le développement du cyclotourisme que de celui du vélo au quotidien", explique l'association sur son site Internet.

Vélove ambitionne désormais "de faire de Montargis et de son agglomération la "Venise du vélo"".

Au-delà du trait d'humour, elle dresse le constat qu'il manque des aménagements à Montargis. Pour l'association, les voies cyclables existantes restent isolées et ne forment pas de véritable réseau de circulation.

Organe de médiation

Basée à Amilly (45), l'association se veut également "un organe de médiation entre les usagers du vélo, les piétons et les pouvoirs publics".

L'association a créé ses propres comptes Facebook et Twitter sur lesquels il est possible de suivre son activité. L'esprit se veut à la fois familial et citoyen.
Sur Twitter, elle commente l'avancée d'aménagements en faveur du vélo.

Par exemple, les aménagements consacrés à la partie française de l'Eurovéloroute 3, en cours de construction, qui traverse la France de la frontière belge à la frontière espagnole.
Cette voie européenne pour vélo traverse Montargis.


Tous piétons, cyclistes, automobilistes

Si les fondateurs de l'association, Guillaume et Hyacinthe Sampé, défendent l'utilisation du vélo en ville, ils assurent n'être en rien contre la voiture. Au contraire.

Ils gardent "à l’esprit que nous sommes tous tour à tour piétons, automobilistes, cyclistes, usagers des transports en commun… Et que nous avons le souci de veiller à la cohabitation heureuse de tous ces usagers de la voirie".
Pour adhérer, cliquez sur ce tweet :



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vélo économie transports loisirs sorties et loisirs innovation