• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

VIDEO. Où en est la construction du téléphérique d'Orléans ?

Le projet Interives au nord de l'agglomération orléanaise a prise à 80% sur le territoire de Fleury-les-Aubrais et à 20% sur celui d'Orléans. / © Aggl'O
Le projet Interives au nord de l'agglomération orléanaise a prise à 80% sur le territoire de Fleury-les-Aubrais et à 20% sur celui d'Orléans. / © Aggl'O

Projet phare de l'aménagement du futur quartier d'affaires Interives, le chantier du téléphérique n'a pas encore débuté. La métropole souhaite d'abord attirer des investisseurs. 

Par Camille Belsoeur

Un an après la pose de la première pierre du bâtiment Citévolia, futur siège social de la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) du Loiret, où en est l'avancement de l'énorme chantier que représente le quartier Interives, dont la métropole ambitionne de faire un nouveau pôle économique d'envergure au nord d'Orléans ? 
 


Si, le futur siège social de la CCI prend peu à peu forme, comme le montre une vidéo des travaux, d'autres ambitieux projets n'ont pas encore débuté. On pense notamment au téléphérique, élément architectural phare d'Interives, qui doit relier par les airs la gare de Fleury et le futur quartier d'affaires. 
 
Le futur siège de la CCI à Orléans

Le téléphérique à l'horizon 2021 ?

"Aujourd'hui, la priorité c'est moins de commencer les travaux du téléphérique que d'attirer des investisseurs. Il y a Vinci et Orange qui vont s'installer dans le quartier. C'est déjà une réussite. On se concentre aussi pour le moment sur les travaux du parking  à proximité de la place Danton. On ne peut pas lancer tous les travaux en même sous peine d'asphyxier le quartier", dit Marie-Agnès Linguet, deuxième vice-présidente de la métropole en charge de l'aménagement du territoire. 

Pourtant, l'élue, qui se dit intriguée de voir le téléphérique attirer tous les regards concernant Interives, promet que ce projet de transport par câble aérien n'est pas enterré. "Cette liaison ultra-rapide avec la gare de Fleury grâce au téléphérique, c'est l'un des arguments qui séduit les investisseurs. Depuis le début, je dis que le téléphérique n'est pas un gadget dans notre communication autour d'Interives", poursuit Marie-Agnès Linguet, qui est également la maire de Fleury-les-Aubrais. 
Financé à hauteur de 3,2 millions d'euros par la région et 1,2 million d'euros par l'Etat, le futur téléphérique est le symbole de l'ambition des élus pour Interives. "Il est difficile de donner une date, mais autour de 2021 on devrait avoir déjà construit des immeubles et peut-être le téléphérique", conclut Marie-Agnès Linguet.

A lire aussi

Sur le même sujet

Le doublement du pont de Jargeau fait toujours débat

Les + Lus