• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Loiret : le SAMU 45 est le meilleur de France

SAMU 45 / © France 3 Centre-Val de Loire
SAMU 45 / © France 3 Centre-Val de Loire

Avec un taux de 100% de réponse, le SAMU 45 figure au premier rang des opérateurs du SAMU en France, selon le classement des hôpitaux et cliniques publié par le magazine Le Point, le 23 août. Loin devant celui d'Ile-de-France, avant dernier au classement avec un appel sur deux pris en charge..

Par France 3 Centre-Val de Loire

Salle de régulation du Samu 45. Un brouhaha où s'entremêlent sonneries de téléphone et questions médicales règne. Pourtant, tout est sous contrôle dans les locaux du service d'aide médicale urgente du Loiret. Appels de détresse, appels fantaisistes... Au total, les équipes médicale et paramédicale du Samu 45 reçoivent 300 000 appels par an, soit une moyenne de 821 par jour.

Un chiffre considérable, qui n'empêche pas le personnel loirétain de prendre tous ces appels en charge, selon le classement établi par le magazine Le Point, publié le 22 août. D'après l'hebdomadaire, qui s'est appuyé sur les chiffres de la statistique annuelle des établissements de santé collectés chaque année par le ministère de la Santé auprès des hôpitaux, le Samu 45 affiche un taux de 100% de réponse.
 

Un professionnalisme et une rigueur qui lui permet de figurer sur la plus haute marche du podium en France. Loin devant le SAMU parisien, qui occupe l'avant-dernière place du classement avec 49,8% de réponse. La dernière place est, elle, occupée par le SAMU de Pointe-à-Pitre (Guadeloupe).
 

"Le résultat d'un travail très important"

"Être parmi les établissements qui répondent le mieux aux appels au 15 est une satisfaction, mais aussi le résultat d'un travail très important fait par nos équipes médicale et paramédicale pour bien accompagner et orienter les patients", explique Olivier Boyer, directeur du Centre hospitalier régional d'Orléans (CHRO)."

Pourtant pas la tâche n'est pas aisée : chaque année, le nombre d'appels augmente de 10 %. Pour maintenir cette pôle position et arriver à gérer ces coups de fil croissants, les médecins comme les permanenciers sont formés en continu. "Nos permanenciers de régulation médicale sont également. Ils sont accompagnés au moment de leur prise de poste", développe Olivier Boyer. De plus, "il faut savoir bien réagir très vite. Un appel d'urgence dure en moyenne une minute 10, une minute 15...". "Cela nous a amené à nous réorganiser de façon importante au quotidien. Et, même avec une pression forte, nous arrivons à avoir des résultats très positifs", conclut le directeur.

L'enquête publiée par Le Point dévoile qu'à l'échelle nationale, 4,6 millions d'appels téléphoniques de patients n'ont pas obtenu de réponse des opérateurs du Samu, en 2016. Sur 29,2 millions d'appels passés aux 101 centres de réception et de régulation des appels des Samu cette année-là, 24,6 millions seulement ont reçu une réponse d'une personne physique.


Nos journalistes Théophile Mbaka et Nathanaël Le Maire se sont rendus au Centre hospitalier régional d'Orléans :

 

Sur le même sujet

Maltraitance animale : l'ours Mischa soigné en urgence au refuge de

Les + Lus