Orléans : ce qui change pour les fêtes de Jeanne d'Arc 2020

A cause du risque de transmission du Covid 19, la mairie d'Orléans a dû revoir à la baisse ses ambitions pour ses traditionnelles fêtes. 

La remise de l'épée lors des fêtes de Jeanne d'Arc 2018.
La remise de l'épée lors des fêtes de Jeanne d'Arc 2018. © REPUBLIQUE DU CENTRE/MAXPPP
Sans doute, Raphaëlle Camphuis sera un peu déçue. La jeune fille qui devait incarner Jeanne d'Arc cette année lors des fêtes johanniques de la ville d'Orléans ne pourra pas défiler à cheval comme le veut la tradition. 

"Afin de garantir la sécurité de tous", la mairie, en accord avec l'association Jeanne d'Arc, l'Evêché et l'armée, a décidé de "revoir le programme de cette édition historique". Trois rendez-vous seront maintenus :  les fêtes de Jeanne de la Source, le 23 septembre ; le marché médiéval du Campo Santo du 24 au 27 septembre et l'hommage religieux du 27 dans la cathédrale Sainte-Croix. Car cette année 2020 bousculée n'est pas n'importe laquelle. C'est ausi les 100 ans de la canonisation de Jeanne d'Arc, et donc de son élévation au rang de sainte. 

Remise de l'épée, défilé à cheval, remise de l'étendard, son et lumière sur la cathédrale... Toutes ces festivités ne pourront se tenir en 2020. Pour compenser, la mairie a prévu quelques rendez-vous alternatifs, comme l'organisation de visites guidées de la ville, ou la projection du documentaire "Au nom de Jeanne", du réalisateur Alexandre Moix.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
fêtes de jeanne d'arc fêtes locales événements sorties et loisirs
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter