• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Orléans : la collection d'objets d'art de Jacques Guerlain vendue pour 400 000 euros

Le commissaire-priseur Guillaume Cornet au marteau ce samedi / © La Galerie des Ventes Cornet à Orléans
Le commissaire-priseur Guillaume Cornet au marteau ce samedi / © La Galerie des Ventes Cornet à Orléans

Les pièces de collection de Jacques Guerlain, dont un vase Céladon, ont été adjugées pour 400 000 euros ce samedi à la Galerie des Ventes d'Orléans.

Par Isabelle Racine

La Galerie des Ventes d’Orléans proposait ce samedi 24 novembre une très belle vente aux enchères. Les objets du grand collectionneur qu’était Jacques Guerlain ont été adjugés pour 400 000 euros.
 
Vase Céladon de 1720 appartenant à Jacques Guerlain adjugé à 206 400 euros / © Isabelle Racine - France 3 Centre-Val de Loire
Vase Céladon de 1720 appartenant à Jacques Guerlain adjugé à 206 400 euros / © Isabelle Racine - France 3 Centre-Val de Loire

La pièce maîtresse de cette vente de l’ancienne collection de Jacques Guerlain est partie à 206 400 euros (frais compris). Il s’agissait d’un vase en porcelaine "Celadon" très rare car de couleur très pâle et agrémenté d’une monture en bronze doré. Cet objet d’exception, datant de 1720 environ, était estimé entre 70 000 et 120 000 euros.
La paire d'aiguières en porcelaine craquelée "Céladon" à monture en bronze finement ciselé et doré a été adjugée à 109 200 (frais compris).

Ces objets ont appartenu au parfumeur Jacques Guerlain. Au début du 20ème siècle, c’est l’un des plus fameux et plus inventifs « nez » de la maison Guerlain. On lui doit de nombreuses flagrances dont "l’Heure bleue" en  1912, "Mitsouko" en 1919, "Shalimar" en 1925 ou bien encore "Vol de nuit" quelques années plus tard.

Formé dès l’âge de 16 ans par son oncle, le parfumeur Aimé Guerlain, Jacques lui succède avant de passer le flambeau à ses héritiers, notamment Jean-Paul.
Ce qu’on sait moins c’est que Jacques Guerlain était passionné par l’art et les objets d’art. Fasciné par l'Orient et la Chine, il collectionne les "Céladons" et "Blancs de Chine" ; ce sont souvent des pièces remarquables et rares. Il aime les faïences de Delft et plus précisément celles décorées dans le goût de Chine.



 

Sur le même sujet

Indre-et-Loire : un Rabelais de poche aux enchères le 16 juin

Les + Lus