Orléans : la gérante d'auto-école qui avait interdit les “couvre-chef” condamnée pour discrimination

Une gérante d'auto-école comparaît pour un règlement jugé discriminatoire - Photo d'illustration / © L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP
Une gérante d'auto-école comparaît pour un règlement jugé discriminatoire - Photo d'illustration / © L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP

Lors du procès, le procureur avait dénoncé une mesure visant les femmes portant le foulard. Le tribunal lui a donné raison. 

Par Y.H Avec AFP

La gérante d'une auto-école d'Orléans a été condamnée ce 28 novembre à 1 000 euros d'amende, dont la moitié avec sursis, pour "discrimination", après avoir interdit en 2017 le port de couvre-chef dans ses voitures et ses deux succursales. 

La décision du tribunal de grande instance d'Orléans a suivi les réquisitions du procureur de la République, Nicolas Bessonne, qui avait insisté lors du procès sur la dimension discriminatoire de la mesure. "Ce n'est pas la nonne en cornette qu'on cible mais la femme qui porte un foulard, signe d'une pratique religieuse, et c'est autorisé, point !" avait-il déclaré.

Deux jeunes femmes musulmanes avaient porté plainte avec le soutien du collectif contre l'islamophobie en France (CCIF), qui s'était constitué partie civile. L'une d'entre elles avait été contrainte de retirer son voile pour prendre ses cours de conduite, un moment "humiliant" selon son avocat. 

Les deux plaignantes seront également indemnisées à hauteur de 1 800 euros. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus