Saran : un forcené blessé par balle après avoir tenté d'attaquer des policiers à l'arme blanche

D'après une source policière, l'homme avait d'abord menacé les pompiers et ouvert le gaz dans son domicile situé à Saran (Loiret).
Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © Diego Fabian Parra Pabon / Pixabay

Les faits se sont déroulés dans l'après-midi du samedi 31 juillet. Comme nous l'a confirmé une source policière, la fille d'un habitant de Saran n'avait plus de nouvelles de son père et a alerté les pompiers. Ces derniers se sont rendus au domicile de l'homme retranché qui a alors menacé de tuer le premier qui franchirait le pas de la porte. Il a aussi affirmé avoir ouvert le gaz et être prêt à tout faire exploser.

Face à cette situation, les pompiers ont donc appelé tout de suite la police. Une première équipe des forces de l'ordre est venue sur place et a en effet constaté une forte odeur de gaz, qui a alors été coupé pour éviter un accident.

Les policiers ont appelé en renfort la brigade anti-criminalité et la section d'intervention, afin de faire intrusion dans le domicile du forcené. Quand ils sont rentrés dans l'habitation, l'individu de très forte corpulence est alors sorti avec un couteau dans chaque main et a foncé sur le premier policier de la colonne. D'après la source policière, ce dernier n'aurait pas pu faire autrement que de tirer sur l'individu avec son arme de service pour le neutraliser.

Deux enquêtes ouvertes

Touché à l'abdomen, l'homme a été pris en charge par le SAMU et les pompiers et transporté à l'hôpital d'Orléans. On ignore pour l'instant s'il souffre de troubles psychologiques.

Une enquête a été ouverte pour "tentative de meurtre sur une personne dépositaire de l'autorité publique", et confiée à la police judiciaire d'Orléans. 

L'IGPN, la police des polices, a quant à elle ouvert une enquête pour vérifier que le policier n'avait pas d'autre choix que de faire usage de son arme et qu'il y avait légitime défense, une procédure habituelle dans ce genre de situation.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers