Septième Vélorution à Orléans, quelques jours après un premier « baromètre du vélo »

Une nouvelle balade à vélo conviviale et engagée est organisée par le collectif Vélorution à Orléans, samedi 5 novembre. Départ à 15h de la place de Loire. 

© Pixabay/CC0 Public Domain / FAQ
Une « déambulation cycliste conviviale à travers l'Agglo d'Orléans, pour prendre le temps de réfléchir à la place consacrée au vélo dans l'espace public. », c'est ce que propose le collectif Vélorution Orléans, samedi 5 novembre, à 15h, au départ de la place de Loire. Il s'agit de la septième édition de ce rendez-vous qui existe dans plusieurs villes de France

La balade sera précédée d'un « relais festif », organisé à partir de 10h entre les ponts Thinat et Georges V. Puis, de retour de balade, à partir de 16h, les participants seront invités à partager un goûter et quelques conseils sur les bons usages cyclistes. Ce sera aussi l'occasion pour les militants de revenir sur les résultats de leur « baromètre du vélo » dont les résulats vont être transmis à l'agglomération orléannaise dans la foulée. 

Pistes de réflexion 


Près de 580 personnes (dont 30 non cyclistes) ont répondu à la totalté du questionnaire présenté en ligne. Ils pointent les difficultés et les améliorations des aménagements cyclables à Orléans. Près de 86% des sondés ne se sentent par exemple pas en sécurité sur les grands axes et dans les intersextions et 80% estiment que les voitures ne respectent pas une distance suffisante lorsqu'ils doublent un cycliste. Mais 2/3 des répondants considèrent également que la situation s'améliore.  

« Ce sont des informations qui doivent être disponible pour les services de l'agglo, estime Jérôme Beyler, membre du collectif. Nous souhaitons d'ailleurs que les résultats de cette étude soient pris en compte dans le prochain plan de déplacement urbain. »

Le questionnaire a été basé sur celui d'une enquête réalisée par l'agglomération de Chambéry afin de pouvoir apporter des points de comparaison, explique encore le cycliste : « Les résultats des deux villes sont comparables mais ils sont un peu moins bons à Orléans. Cela indique que la ville a encore des progrès à faire. »

Une carte participative a également été mise en place. Parmi les points régulièrements cités : les faubourgs de la ville et, surtout, le pont Georges V, critiqué par 1/3 des sondés. Et justement, le rassemblement ne sera pas très loin samedi.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région centre val-de-loire politique vélo économie transports
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter