Un trafic de parfums entre la Pologne et la France démantelé par la police judiciaire d'Orléans

Illustration. / © PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP
Illustration. / © PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP

Une enquête conjointe de la police judiciaire d'Orléans, du service national des douanes judiciaires et de la direction territoriale de proximité de Seine-Saint-Denis a permis de démanteler un trafic de parfum entre la Pologne et la France. 

Par France 3 Centre-Val de Loire avec AFP

Dix personnes ont été mises en examen pour "escroquerie" et "contrefaçon" de parfums, après le démantèlement d'un réseau de trafiquants agissant entre la Pologne et la France, a-t-on appris lundi 16 décembre de source policière.

Près de 300.000 euros, 1.200 cartons de parfums contrefaits et sept véhicules de grosse cylindrée ont été saisis lors des perquisitions.


Seize supects interpellés

Au total, seize suspects avaient été interpellés en deux phases début décembre, principalement en Ile-de-France (à Montreuil, Trappes, Brétigny-sur-Orge, Pierrefitte-sur-Seine et Saint-Ouen), mais aussi en Centre-Val de Loire.

L'enquête avait été confiée à la police judiciaire d'Orléans, au service national des douanes judiciaires et à la Direction territoriale de la sécurité de proximité de Seine-Saint-Denis (DTSP93), après la détection du Centre de parfums frauduleux par le groupe d'intervention régional (GIR).


Des tubes neutres étiquetés à l'effigie de grandes marques

Le réseau se faisait livrer par des camions en provenance de Pologne des tubes neutres de copies de parfums célèbres. Ces tubes de 33 ml étaient ensuite labellisés et empaquetés, grâce à des étiquettes, des bouchons et des emballages à l'effigie de plusieurs grandes marques, reçus, eux, par colis.

Une fois l'assemblage réalisé par des petites mains, dans des entrepôts d'Ile-de-France, les parfums désormais identifiés sous 200 références différentes étaient ensuite envoyés à des revendeurs dans toute la France. Les flacons étaient revendus entre dix et quinze euros l'unité, sur des marchés notamment.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus