• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Neuville-aux-Bois : pas de chômage technique après l'incendie de la chocolaterie, mais beaucoup de nettoyage

Une boutique à reconstruire pour la chocolaterie / © F3CVDL
Une boutique à reconstruire pour la chocolaterie / © F3CVDL

Après l'incendie de la chocolaterie de Neuville-aux-Bois, le passage des experts a permis de déterminer une reprise d'activité à la mi-janvier après le nettoyage de site. Il n'y aura pas de chômage technique.
 

Par France 3 Centre-Val de Loire

Installée à Neuville-aux-Bois depuis 1927, la chocolaterie Alex Olivier a vu une partie de ses bâtiments détruit par les flammes ce mardi.
 


Si le sinistre a concerné essentiellement la partie stockage et boutique, des fumées se sont répandues dans l'atelier de production, empêchant toute reprise d'activité avant le 7 janvier 2019, date de fin de congés des salariés.

Depuis l'incendie, les experts et les assureurs sont passés sur le site pour étudier les conditions d'une reprise de l'activité. La direction de la chocolaterie l'a confirmé ce jeudi, il n'y aura pas de chômage technique pour la centaine de salariés du site.

Pour ceux dont l'activité est momentanément arrêtée, les assurances prendront en charge les salaires, tandis qu'ils seront invités à rester chez eux.
 

Un gros travail de nettoyage

Par contre, à partir du 7 janvier, à leur retour de congés, certains salariés seront impliqués dans l'énorme travail de nettoyage et de décontamination des lignes de production.

En effet, dans le secteur alimentaire du chocolat, les règles de nettoyage et d'hygiène sont très strictes. La fumée ayant provoqué des dépôts de suie, tout doit être démonté et nettoyé méticuleusement avant toute reprise de la production de chocolat.

Pressée de démarrer les productions pour la période de Pâques, la direction table sur une reprise de la production à la mi-janvier.

Même si la chocolaterie compte d'autres lieux de stockage de ses produits, il a été décidé la création d'une boutique provisoire dans la commune de Neuville-aux-Bois.

Il s'agit d'accueillir sur le site la clientèle d'habitués de la période de Pâques.

La chocolaterie communique avec ses clients via sa page Facebook :
 

 

Sur le même sujet

Indre-et-Loire : un Rabelais de poche aux enchères le 16 juin

Les + Lus